Le projet "Capsules du design" est dévoilé en plusieurs étapes, qui constituent des temps de création et d'expérimentation :  

  • Du 16 au 25 mai 2014, l'exposition de préfiguration du projet "capsules du design" et des premières sélections de pièces de design issues de cinq grandes collections publiques françaises est présentée aux Docks Cité de la Mode et du Design, pendant les Designer's Days.
  • A l'automne 2014, les maquettes des futures capsules seront présentées au public.
  • Au début de l'année 2015, les premières « capsules du design » seront prêtes à accueillir les expositions de design et à circuler.

Qu'est-ce qu'une capsule du design ?

Son dessein : être un outil commun et innovant de diffusion des collections publiques de design - en direction de tous les publics et dans les lieux du quotidien - et une carte blanche aux designers et aux différents acteurs du design, publics et privés.

Son dessin : la forme définitive des capsules sera connue à l'automne 2014 mais elles seront résolument simples, modulables, attractives et mobiles.

Son design : oser l'expérimentation et faire travailler des designers à toutes les étapes du projet. Frédéric Beuvry, membre du Collège des designers, qui accompagne la mission Nationale du design participe à la conception et au pilotage du projet.

Les Normal Studio et la graphiste Julie Linotte sont chargés de concevoir la forme et l'identité visuelle des capsules.

Enfin, chaque institution invite un designer à devenir le commissaire d'exposition de "sa" capsule, pour raconter sa vision du design à partir de sa collection.

Pour le projet présenté aux Docks - Cité de la mode et du design, travaillent ensemble : le Centre Pompidou et François Azambourg, le Centre national des arts plastiques et Constance Guisset, le Mobilier national et Christian Ghion, le musée des Arts décoratifs et Benjamin Graindorge et la Cité de la Céramique- Sèvres & Limoges avec Adrien Rovero.

Valoriser les collections publiques de design

La France possède des collections publiques de design très riches. Ces collections sont conservées au Centre national des arts plastiques (6 500 pièces au Fonds national d'art contemporain), au Centre Pompidou (3 600 pièces), au musée des Arts décoratifs (6 000 pièces), au Mobilier national, à la Cité de la Céramique- Sèvres & Limoges, dans les Fonds régionaux d'art contemporain, dans les centres d'art, dans les écoles d’art et du design, dans les musées territoriaux (au musée d'Art moderne de Saint-Étienne en premier lieu).

D'importantes collections privées ont par ailleurs été constituées par des particuliers ou des entreprises. Des expositions et événements réguliers permettent de montrer au public une partie de ces collections, mais les modes de diffusion sont par essence circonscrits dans le temps et dans l'espace et ne permettent pas de toucher toute la population.

Une action qui s'inscrit dans la Politique nationale du design

Arnaud Montebourg, ministre de l’Économie, du Redressement Productif et du Numérique, et Aurélie Filippetti, ministre de la Culture et de la Communication, ont reçu, lors du deuxième Rendez-vous du design, le 15 octobre 2013, le Mémoire pour une Politique Nationale du Design qu’ils avaient conjointement commandé à Alain Cadix. Entouré par un collège de designers, Alain Cadix a proposé des actions pour qu’une véritable « culture du design » s’instaure en France à l’horizon 2025.

Dans ce cadre, Aurélie Filippetti a engagé le développement de projets en faveur du design qui s'inscrivent dans la priorité ministérielle d'éducation artistique et culturelle, mais aussi dans sa volonté de renforcer l'enseignement supérieur, la reconnaissance des métiers et des professions, la commande publique et la diffusion des collections publiques. C'est autour de cette dernière question que le projet "capsules du design" a été créé.