Réaction de Frédéric Mitterrand, ministre de la Culture et de la Communication, sur les perturbations de la représentation de la pièce de Romeo Castelluci au Théâtre de la Ville

Frédéric Mitterrand, ministre de la Culture et de la Communication, condamne les perturbations commises à l'encontre de la pièce de théâtre de Romeo Castellucci, Sur le concept du visage du fils de Dieu, présentée au Théâtre de la Ville depuis le jeudi 20 octobre. Ces perturbations portent atteinte à un principe fondamental de liberté d'expression protégé par le droit français. La justice s'est prononcée mercredi 19 octobre en déboutant une association qui demandait l'annulation du spectacle. Le Ministre comprend que certains passages du spectacle peuvent choquer, mais cela ne saurait en aucun cas justifier des méthodes violentes contraires à la démocratie. Un théâtre est le lieu de la liberté d'expression, liberté qui doit être préservée.