Hommage de Frédéric Mitterrand, ministre de la Culture et de la
Communication, à Michel Descombey.

Avec Michel Descombey, s'éteint une grande étoile de la danse.
Danseur, chorégraphe, il aura marqué d'une empreinte déterminante la
scène artistique française avant d'enraciner son art au Mexique, depuis
une trentaine d'années.

Figure solaire, unique, dans la longue suite des directeurs du Ballet de
l'Opéra de Paris, on lui doit d'avoir créé le Studio-Ballet de l'Opéra – le
magnifique vivier de talents et de vocations que l'on sait. Il s’envolera
ensuite vers le Mexique, où il fondera le Ballet Théâtre de l'Espace en
1977 et écrira nombre d'oeuvres qui, déjà, appartiennent au patrimoine
de la danse : D'espoir en espoir, L'opéra désarticulé, A-Mante
religieuse en 2006...

La France comme le Mexique, a su l'honorer et lui dire merci, encore
tout récemment, pour avoir si merveilleusement enrichi nos deux
cultures liées par l'amitié.