Ancien beffroi municipal haut de 88 mètres, dominant la Cathédrale Saint-Etienne de Metz, propriété de l’État, la tour de Mutte a fait l'objet d'une importante campagne de restauration financée par le ministère de la culture, direction régionale des affaires culturelles de 2009 à 2015.

Exposition

Cette vaste opération rendue nécessaire par un mauvais état sanitaire et réalisée sur la totalité de l'ouvrage a mobilisé de nombreux corps de métiers, des techniques et des savoirs-faire précieux. 

La tour tire son nom d'une des trois cloches qu'elle abrite, la cloche qui avait autrefois pour fonction « d'ameuter le peuple ». Trois cloches (le tocsin, Mademoiselle de Turmel et la Mutte) rythmaient naguère la vie civile et le quotidien des messins.

La tour de Mutte de la Cathédrale de Metz sera mise à l'honneur le samedi 27 juin 2015. L'événement majeur de cette journée sera la sonnerie des trois cloches de la tour après les douze coups de midi. En effet, la cloche Mutte n'avait plus sonné depuis le 28 juin 1919, à l'occasion du traité de Versailles !

Ce même jour des évocations de l'histoire et de la restauration de la tour seront proposées au public par des spécialistes du patrimoine de 11h à 11h30, précédant les allocutions des personnalités.

Une exposition conçue par la direction régionale des affaires culturelles sera également présentée au musée de la Cour d'Or de Metz. Intitulé « Cloche ! Fondeurs de Bronze de Lorraine et d'ailleurs. De la Renaissance à la Révolution » elle permettra de découvrir jusqu'aux Journées Européennes du Patrimoine l'activité des bronziers et quelques unes de leur plus belles créations.