REGION LIMOUSIN

En 2008, on a pu observer une augmentation significative du nombre d'opérations, soit 65, pour 52 en 2007, due principalement à une forte progression du nombre d'opérations préventives de diagnostics, et à une plus légère des opérations de recherche programmée. Pour l'archéologie préventive, les 293 dossiers d'aménagement instruits ont généré 27 arrêtés de diagnostics, soit un taux de prescription de 9,21%.

Si le nombre de fouilles préventives réalisées reste stable, on constate encore une baisse des prospections diachroniques, fait récurrent depuis quelques années. Le phénomène est contradictoire
avec le succès que rencontre l'organisation, tous les deux ans, d'une journée des prospecteurs. La base Patriarche a été néanmoins enrichie de 1 323 nouvelles entités archéologiques, portant le
total régional à 18 205.

Des travaux de restauration ont pu être mis en œuvre sur le site des Cars (Corrèze), intéressant plus particulièrement la villa. A Châlucet, le bas castrum, étudié dans le cadre d'une fouille programmée de 1998 à 2006, a fait l'objet d'un programme de restauration et de protection sous la maitrise d'oeuvre de l' Architecte en Chef des Monuments Historiques.

S'agissant du site de Tintignac à Naves, si les recherches de terrain sont momentanément arrêtées, la restauration et l'étude sont en cours sur deux objets issus du dépôt guerrier découvert en
2004. Ainsi un carnyx et le casque oiseau pourront être présentés au public début 2009 ; une publication grand public sera disponible dans le courant de l'année. Parallèlement, les études liées à la
publication scientifique du site et de ces deux objets sont en cours.

Martine Fabioux, conservatrice régionale de l'archéologie

 >> Le bilan scientifique régional 2008 est en téléchargement ci-contre dans son intégralité.