Roselyne Bachelot-Narquin, ministre de la Culture, donne son agrément à la nomination de Maïté Rivière à la direction du Quartz, Scène nationale de Brest, en plein accord avec François Cuillandre, président de Brest Métropole et maire de Brest, Loïg Chesnais-Girard, président du Conseil régional de Bretagne, Nathalie Sarrabezolles, présidente du Conseil départemental du Finistère, Stéphane Roudaut, président de Brest'aim, Stéphane Maby, directeur général de Brest’aim, et sur proposition unanime du jury réuni le 20 septembre 2020.

Maïté Rivière a été jusqu’en 2020 directrice du POC d’Alfortville. Elle a auparavant été responsable du spectacle vivant à la Loge théâtre et conseillère théâtre et espace public à l’Office national de diffusion artistique (ONDA).

Maïté Rivière résume en ces termes l’ambition de son projet artistique et culturel pour le Quartz : « Libérer les énergies, faire communauté, inventer le théâtre de demain ». Dans un Quartz rénové après deux années de travaux qui vont entraîner une programmation hors les murs, Maïté Rivière prévoit à la fois de multiplier les partenariats avec les acteurs de la métropole et d’investir des espaces libres dans la ville. Sa programmation sera pluridisciplinaire, tout en conservant une attention particulière à la danse et aux spectacles à voir en famille.

Maïté Rivière souhaite également associer des artistes à la mise en œuvre de son projet et impliquer particulièrement les équipes implantées sur le territoire de la métropole, notamment celles en phase de développement. Les partenariats, aux niveaux régional, national et international, seront développés pour permettre la mutualisation des moyens pour la production, la circulation des œuvres et l’accueil d’artistes du monde entier. Un réseau de théâtres situés dans des villes côtières pourrait ainsi être créé.

Enfin, le projet de Maïté Rivière est celui d’un Quartz ouvert et fédérateur, mobilisant tous les modes d’adresses aux populations, et permettant l’accessibilité et l’inclusion du plus grand nombre.

Maïté Rivière succède à Matthieu Banvillet qui dirigeait le Quartz depuis 2011 et dont la ministre de la Culture tient à saluer l’exigence et l’engagement, à la fois au service des artistes et de leurs œuvres, et d’une ouverture à tous les publics.