Le prix est décerné par des jeunes sous protection judiciaire qui participent à Des cinés, la vie !, opération d'éducation à l'image et à la citoyenneté. Ce film raconte le quotidien d'une jeune adolescente de 16 ans interprétée par Oulaya Amamra, César 2017 du meilleur espoir féminin.

Lancée en 2006 à titre expérimental dans le cadre du protocole Culture/Justice, elle s'est développée sous l'égide d'un comité de pilotage composé du Ministère de la Culture et de la Communication, du Ministère de la Justice, du Commissariat général à l'égalité des territoires et du Centre national du cinéma et de l'image animée.

Ce sont ainsi plus de 10 000 jeunes sous protection judiciaire qui, accompagnés de leurs éducateurs et autres référents, ont assisté à des projections et pu découvrir des films de genres différents (fictions, animations, documentaires, expérimentaux), souvent en salle et/ou avec un professionnel du cinéma et des réalisateurs de la sélection.

La sélection 2016-2017, réalisée en collaboration avec l'Agence du court métrage, comprenait douze courts métrages autour du thème Contraste(s). Pendant plusieurs mois, les mineurs et jeunes majeurs accompagnés par des professionnels de la Protection Judiciaire de la Jeunesse et du cinéma ont pu visionner ces films et en débattre.

Le communiqué du CNC

Présentation de Belle Gueule de Emma Benestan