Dominique Bailly - Les Patios - 1996 - Ecole Nationale Supérieure d'Ingénieurs de Limoges - ENSIL à Limoges

L'œuvre

Le grand patio : terre végétale engazonnée, briques, pouzzolane, lierre, arbre fatigué
Le petit patio :terre végétale engazonnée, briques, pouzzolane, lierre, arbres colonnaires

[...] La forme élémentaire du cône se trouve également déclinée, avec les deux patios de l'école de Limoges, situés de part et d'autre d'un hall vitré, mais la géométrie, avec les appareillages de briques et la bordure de gravier rouge qui ourle la pelouse, est ici plus prégnante et plus complexe. Les deux patios, dont l'un est beaucoup plus étroit que l'autre, présentent une partie plane, à proximité du hall, et une pente descendante vers un passage bas. Dans le plus grand patio s'élève un cône de terre aplati couvert de lierre et planté d'un charme fatigué. Le cône est découpé et comme évidé sur un tiers de son volume par deux murs triangulaires de briques rouges, l'espace au sol ainsi dégagé est également pavé de rouge, tandis qu'une "tranche" mince du même cône occupe la partie supérieure du second patio. Des escaliers descendants apportent une solution, en raison du caractère sinueux du parcours, au caractère ingrat de la pente. Dans la dalle de béton de la partie basse, des briques rouges encastrées constituent un rappel des structures et des escaliers, intégration à la conception d'ensemble du bâtiment rendue possible par l'intervention de l'artiste en cours de chantier [...] (extrait du texte de Colette Garraud, "La nature et son double", 2005)

L'artiste, Dominique Bailly

Dominique Bailly est sculpteur. Elle vit et travaille à Paris et en Touraine. Depuis le milieu des années 70, son travail témoigne d'une relation contemplative avec les sites naturels qu'elle a choisi comme lieu de vie. Sa démarche artistique qui se fonde essentiellement sur la relation au paysage suit deux voies: la réalisation de sculptures en atelier et l'intervention directe dans le paysage. Dans l'atelier, elle privilégie la pratique intime du matériau et la recherche sur la forme. Dans le paysage, elle procède du même principe de révélation d'une forme, d'un sens, d'une histoire cachés.

Pour les interventions directement articulées à un projet architectural, elle cherche à créer une dialectique entre l'œuvre, le paysage et l'architecture, en prenant en compte le lieu et son environnement dans leurs dimensions historiques, spatiales et fonctionnelles. Dans ce contexte l'œuvre n'est pas "un objet à voir" mais plutôt "un espace à vivre", construite pour un site spécifique. Le but est de créer des espaces et des structures qui ne soient pas seulement formels mais qui soient capables de susciter une expérience sensible du lieu, requérant un temps et un espace de réflexion et de déambulation ; de proposer un champ de communication où la participation est revalorisée.

Bâtiment

École Nationale Supérieure d'Ingénieurs de Limoges - 87000 Limoges

Maître d'ouvrage

Rectorat de Limoges - 13 avenue François Chénieux - 87031 Limoges cedex

Maître d'œuvre

Atelier 4 Limoges, Ester Technopole, 20 rue de Soyouz - 87068 Limoges cedex 3.
accueil@atelier-4.fr