Cette nouvelle journée est dédiée au projet scientifique et culturel (PSC), obligatoire pour tous les musées bénéficiant de l’appellation Musée de France. Ambitieux mais réaliste, il s’agit d’un plan d’action opérationnel et stratégique qui définit l’identité et les orientations du musée pour les 5 à 10 ans à venir. Ce document de programmation constitue une référence commune pour l’équipe du musée, son propriétaire et ses partenaires : il engage chacun sur le devenir de l’établissement.

CVL Essentiels Chateaudun-2.jpg

Afin d’encourager la nécessaire transition vers un musée du XXIe siècle, 39 professionnels ont échangé à l’espace André Malraux et au musée des beaux-arts et d’histoire naturelle à Châteaudun (28). Lors de 3 tables-rondes, de nombreux retours d’expérience ont permis de mieux identifier les forces et les faiblesses de chacun, les thématiques à partager, les ressources à solliciter.

Tous ensemble, plus forts !

Les professionnels ont rappelé la nécessité de s’appuyer sur un projet politique de territoire, de bénéficier d’effectifs qualifiés et en nombre suffisant afin de développer une offre de services adaptés aux attentes sociales, d’acquérir puis d’étudier et de diffuser les trésors nationaux qui constituent notre mémoire matérielle et immatérielle pour les générations à venir. La co-construction des projets avec les habitants est l’une des priorités retenues, grâce aux sociétés d’amis des musées et autres bénévoles qui enrichissent chaque année les collections par leur soutien financier et leur action d’ambassadeurs auprès de la société civile et des entreprises.

CVL Essentiels Chateaudun-3.jpg

S’il constitue un projet conceptuel qui apporte une vision sur l’histoire de l’institution et son évolution (ses collections, sa politique des publics, la mutation du service dans un cadre administratif plus large…), le PSC n’en est pas moins un outil pragmatique qui doit rendre compte des actions à mener à courte et moyenne échéances, ainsi que des moyens de fonctionnement qui l’accompagnent.

CVL Essentiel Chateaudun.jpg

En outre, si aucune mission du musée ne doit être négligée, le PSC est sélectif dans ses propositions et doit dégager des priorités. Cette articulation entre une institution qui élabore le PSC (une équipe scientifique, culturelle et administrative) et une tutelle qui valide le projet et l’accompagne est la clé de la réussite et de la mise en œuvre du projet. Le PSC est réputé validé après avoir reçu l’avis favorable de l’Etat.

18 PSC ont été validés en Centre-Val de Loire depuis 2012. Ce travail de longue haleine mené par l’Etat avec ses partenaires a pour objectif de mieux structurer régionalement les réseaux patrimoniaux et culturels. Tous ensemble, plus forts !

 

Cette journée s’inscrit dans le cadre du séminaire itinérant Quelle stratégie patrimoniale en Centre-Val de Loire ?, initié en 2019 par la DRAC Centre-Val de Loire en partenariat avec les villes d’accueil, et poursuit pour la 4e année le dialogue fructueux qui s’est noué entre les professionnels de la région et d’ailleurs. A l‘occasion des 20 ans de la loi n°2002-5 relative aux musées de France, 7 journées d’échange sont prévues pour cette nouvelle édition.

Professionnels concernés : élus, professionnels du patrimoine, de la culture, de l’éducation, du champ social et du tourisme. Inscription gratuite sur réservation : musees.centre@culture.gouv.fr

Prochaines journées en 2023 :

7 mars 2023, musée Girodet, Montargis (45) : Acquérir : enrichir, conserver et étudier les collections muséales

28 mars 2023, musée de la chemiserie et de l’élégance masculine, Argenton-sur-Creuse (36) : Les nouveaux défis de la médiation