Mener à bien une informatisation des collections efficace et performante est un projet à part entière. Cela ne dépend pas seulement de l'outil utilisé mais également, voire surtout, de l'organisation interne au musée. La publication à télécharger vous détaille comment lancer votre projet d'informatisation des collections de façon optimale et pragmatique.

Les ingrédients de la réussite

La réussite d'un projet d'informatisation des collections repose sur l'organisation et la méthode retenues, puis sur l'outil choisi en adéquation avec les besoins analysés et la finalité retenue.

Le lancement des opérations : objectifs, plan d’action et pilote

Le lancement des opérations est fondamental. Il convient de définir :

1. un objectif stratégique d'informatisation des collections

Il s'inscrit dans la politique du musée et exprime ce que l'on veut atteindre sur deux ou trois ans.

2. un plan d'action

Il détaille ce qui doit être mis en œuvre pour réaliser cet objectif stratégique.

Ce plan est composé d'objectifs opérationnels à court terme pouvant évoluer dans le temps.

Il présente les moyens nécessaires (humains, techniques, locaux, prestations extérieures, etc.). Ces moyens conditionnent la nature de la saisie à opérer en pesant les avantages et les contraintes d'une saisie sommaire ou exhaustive.

Quelle que soit la phase du projet, cette saisie fera l'objet d'une charte partagée au sein du musée.

Le calendrier de ce plan d'action doit être réaliste.

3. un pilote du projet

En outre, il est indispensable de désigner un pilote du projet qui coordonne les opérations et devienne idéalement l'administrateur de la base de données.

Il doit veiller à ce que toutes les énergies convergent sur le même outil, à la qualité et à la cohérence des saisies.

Il est attentif au respect des délais et informe la hiérarchie de l'avancement du projet et d'éventuels problèmes.

À télécharger

Conduire un projet d'informatisation des collections d’un musée de France

pdf - 158 Ko
Télécharger