Frédéric Mitterrand, ministre de la Culture et de la Communication, annonce la restauration des décors de la Chancellerie d'Orléans, grâce au soutien du World Monuments Fund (WMF) et leur installation dans l'Hôtel de Rohan, au coeur des Archives nationales.

Le 12 juillet, Frédéric Mitterrand, ministre de la Culture et de la Communication, Christian Noyer, gouverneur de la Banque de France et Bertrand du Vignaud, président du World Monuments Fund (WMF) Europe ont signé un protocole d'accord qui permettra la restauration des décors de la chancellerie d’Orléans et leur installation dans l’Hôtel de Rohan, au cœur des Archives nationales.

Les décors qui vont être restaurés avec le soutien du World Monuments Fund proviennent de l’Hôtel de la Chancellerie d’Orléans, appelé également hôtel d’Argenson. Construit dans les toutes premières années du XVIIIe siècle par l’architecte Germain Boffrand à la demande du Régent Philippe d’Orléans, cet hôtel, classé monument historique en 1914, devient la propriété de la Banque de France. Celle-ci obtiendra l’autorisation de le démolir en 1923 à la condition d’en démonter les décors et d’en favoriser la restauration à terme, après la signature d’une convention avec la Ville de Paris.
Depuis cette date, la Banque de France a précieusement conservé dans ses dépôts d’Asnières les plus beaux éléments décoratifs de cet hôtel.