Les travaux de restauration du portail de la cathédrale Saint-Maurice d’Angers ont été lancés offciellement le 25 mai 2018 à 11h en présence de Pascal Gauci, secrétaire général de la préfecture du Maine-et-Loire, Nicole Phoyu-Yedid, directrice régionale des affaires culturelles des Pays de la Loire, Christophe Bechu, maire d’Angers et de François Gourdon, curé de la cathédrale.

Le chantier de restauration est accompagné techniquement et scientifiquement et entièrement financé par l’Etat à hauteur de 500 000 € sous la maîtrise d’ouvrage de la DRAC des Pays de la Loire.
Découverte d’un ensemble de polychromies exceptionnel en 2009
En 2009, alors qu’est effectué un nettoyage du portail de la façade occidentale de la cathédrale par la direction régionale des affaires culturelles, un ensemble exceptionnel de polychromies est mis au jour. En effet, 68 % du portail est recouvert de décors (couche colorée ou préparation) datant du XIIe (couche originale) et du XVIIe encore aujourd’hui en bon état de conservation. La cathédrale d’Angers est ainsi un des rares témoins au plan national de la polychromie des cathédrales au Moyen Âge.

Après un minutieux programme d’études et de nombreux essais, un protocole précis d’intervention a été établi. Les entreprises travailleront sous la maîtrise d’œuvre de Gabor Mester de Parajd, architecte en chef des monuments historiques, assisté d’Olivier Rolland, restaurateur de sculptures.

L’ensemble de l’opération est réalisé sous la maîtrise d’ouvrage de la DRAC des Pays de la Loire. Le chantier devrait durer environ un an pour un coût total de 500 000 €.