L’État finance 50% des travaux de construction du Centre de Conservation et d’Étude archéologique (CCE) du Pas-de-Calais.

Un partenariat État et Conseil général du Pas-de-Calais

Initié en 2010 par le Département du Pas-de-Calais, la construction du Centre de Conservation et d'Étude archéologique a démarré en août 2012.

La Direction Régionale des Affaires Culturelles, Service régional de l'archéologie (SRA) et le Conseil général financent à parité l'investissement de ce nouveau centre qui prévoit deux phases de construction. Le coût global de la première phase du projet est de 3,8 millions d'euros TTC.

Situé à Dainville à proximité d'Arras, l'ensemble de la structure aura une surface de 2 800 m2 et comportera un bâtiment neuf d'une surface utile de 1 200 m2 avec un module de conservation de plus de 800 m2, un espace de médiation archéologique et des bureaux administratifs et scientifiques.

Préserver et étudier le patrimoine archéologique

Avec 5 000 sites répertoriés dans le Pas-de-Calais, les collections archéologiques ne cessent de croître au gré des campagnes de fouilles préventives ou programmées.

C'est pourquoi la construction du CCE de Dainville dont l'objectif est la conservation, l'étude et la valorisation du patrimoine devenait nécessaire.

Le Centre de Conservation et d’Étude fera le lien entre le nouvel éco-quartier Broussais et le pôle culturel dépendant du Conseil général du Pas-de-Calais, qui comprend les Archives départementales, la Médiathèque de prêt, la Direction de la Culture et le Centre départemental d’Archéologie.