Un nouveau bâtiment a été inauguré le 29 septembre 2012 en présence des autorités de l'Etat et des collectivités territoriales et d'une foule nombreuse.

La Bibliothèque municipale de Colmar compte parmi les bibliothèques les plus importantes en France : deuxième fonds pour les incunables après la Bibliothèque nationale de France, Colmar peut s'enorgueillir de collections prestigieuses.

Désormais, la bibliothèque colmarienne se développe selon une logique bicéphale propre tant à valoriser le patrimoine qu'à s'ancrer dans la modernité.

La bibliothèque ''historique'' dite des Dominicains continuera d'assumer ses missions en termes de conservation et de valorisation du patrimoine écrit mais aussi muséal (avec par exemple une collection numismatique), des collections alsatiques, etc.

Aux côtés des annexes - Europe (8 rue de Varsovie), Bel'flore (1 rue de Riquewihr) et Grillenbreit (7 rue de la Lauch) - le Pôle Média-Culture se voit attribuer les missions de lecture publique autour de collections renouvelées et complétées, en particuliers avec les supports informatiques et numériques les plus en pointe. Cette nouvelle médiathèque propose par ailleurs une salle multimédia entièrement équipée, ainsi qu'un auditorium de 149 places, une salle d'exposition et un espace musique et cinéma.

Les choix scénographiques de ce bâtiment, avec en particulier la distinction des secteurs ''adulte'', ''jeunesse'', ''numérique'' par des coloris à la fois conviviaux et élégants, sont extrêmement respectueux du bâtiment lui-même et mettent habilement en relief l'architecture du 18e siècle très équilibrée, très sobre que poursuit d'ailleurs le réaménagement de la place du 2 février. Toute cette attention que la ville de Colmar a porté à l'intérieur et à l'extérieur du bâtiment se traduit par la parfaite cohésion de l'équipement avec l'environnement patrimonial et touristique. Le Pôle Média-Culture s'inscrit véritablement au sein du territoire en unissant l'histoire et la modernité.

Le coût total du projet s'élève 11,33 millions d'euros hors taxes :

  • dont travaux de bâtiment = 9,05 m€ HT
  • dont mobilier et informatique = 0,85 m€ HT
  • dont études = 0,7 m€ HT.

La subvention de l'État dans le cadre du concours particulier pour les bibliothèques de la dotation globale décentralisée s'est élevée à 3,61 millions d'euros pour les travaux de bâtiment ainsi que l'équipement informatique et mobilier. Cette subvention, soldée en cinq tranches (de 2008 à 2012) correspond à une participation d'un niveau de 35 % soulignant l'importance de ce projet dans le maillage de la région en matière de lecture publique.