Les 17 et 18 septembre, à l'invitation du ministère de la Culture et de la Communication, plus de 12 millions de visiteurs ont participé à la 28e édition des Journées européennes du patrimoine. Frédéric Mitterrand a voulu placer ces journées sous le thème du voyage pour rappeler que le patrimoine français s’est aussi constitué à partir d’échanges, d’emprunts et de multiples découvertes.

Plus de 16 000 monuments ouverts. Près de 30 ans après leur création, les Journées européennes du patrimoine suscitent l'adhésion grandissante des acteurs du patrimoine avec cette année 16 136 sites et monuments ouverts (contre 15 432 en 2010), dont 1 090 ouvraient pour la première fois et 3 071 accueillaient exceptionnellement le public. Cette offre culturelle d'une très grande richesse témoigne de la constance des propriétaires publics et privés, des établissements culturels, des collectivités territoriales, dans leur volonté de rendre le patrimoine accessible au plus grand nombre. Au total, plus de 12 millions de visiteurs ont participé à la 28e édition des Journées européennes du patrimoine.
Interrogé sur TF1, Frédéric Mitterrand a jugé que Les Journées européennes du patrimoine, « c'est l'ensemble de tous ces lieux que l'on côtoie, où l'on ne peut pas rentrer et qui, tout d'un coup, s'ouvrent comme des fleurs ».

Au Palais-Royal. Samedi 17 septembre, à 9h, au ministère de la Culture et de la Communication, Frédéric Mitterrand a accueilli les premiers visiteurs et a répondu à leurs questions tandis qu’ils déambulaient du salon Alechinsky au salon des Maréchaux, en passant par le salon Jérôme, le bureau du Ministre et celui du directeur de cabinet.
Dans le salon des Maréchaux était exposés les manuscrits de Maximilien Robespierre acquis en mai dernier par l'Etat, qui a exercé son droit de préemption lors de leur mise aux enchères. Le public a pu également admirer « le carré aux 16 disques », une commande publique réalisée par l’artiste italien Felice Varini et qui orne désormais l’un des couloirs du cabinet.

Aux Bons-Enfants. L’immeuble des Bons-Enfants, siège des services administratifs du ministère de la Culture et de la Communication, a quant à lui présenté une exposition « Regards sur les grottes ornées. L’Abbé Breuil et André Leroi- Gourhan », un retour sur les recherches autour de l’art pariétal, entre art et archéologie. Le Ministère a également accueilli une exposition, en collaboration avec l’Union professionnelle de la carte postale (UPCP), sur les « 120 ans de la carte postale photographique française » invitant au voyage dans le temps et dans l’espace.

Maisons des Illustres. Le nouveau label « Maisons des Illustres », destiné à mettre en valeur des demeures remarquables par leur histoire et par ceux qui les ont habitées, a été lancé par Frédéric Mitterrand le 13 septembre dernier. De nombreuses Maisons des Illustres ouvertes exceptionnellement pour les Journées européennes du patrimoine ont remporté un vif succès, notamment le Moulin de Villeneuve, maison offerte par Louis Aragon à Elsa Triolet située à Saint-Arnoult en Yvelines.