Le 14 mai, la 7e édition de la Nuit européenne des musées, un événement qui connaît chaque année un succès grandissant, a rassemblé plus de 2 millions de visiteurs en France.

Un succès dans toute l’Europe. Créé en 2005 par le ministère de la Culture et de la Communication, La Nuit européenne des musées s’est très vite imposée comme l’un des grands rendez-vous de la saison culturelle. Cette 7e édition a ainsi rassemblé plus de 2 millions de visiteurs en France.
C’est dans toute l’Europe que les musées ont ouvert leurs portes au public. Un très belle occasion pour chacun de découvrir ou redécouvrir ces musées dédiés aux beaux-arts, aux arts et traditions populaires, ou encore aux sciences et aux techniques. Le Conseil international des musées (ICOM) accordait pour la première fois, son patronage officiel à « La Nuit européenne des musées », rejoignant le Conseil de l’Europe et l’UNESCO.
Les musées de Moscou ont accueilli 500.000 visiteurs, ceux de Belgrade près de 300.000, ceux de Barcelone près de 100.000, le musée national de Bucarest : 20.000 personnes…
A Paris. le Centre Pompidou a accueilli près de 10.000 visiteurs qui ont pu vivre une nuit interactive avec le dispositif Twitter imaginé par Florent Deloison, près de 11.000 visiteurs sont partis à la découverte des cultures ultra-marines au musée du Quai Branly, la soirée consacrée à l'amour tragique au musée d'Orsay a rassemblé 9700 visiteurs, les expositions du Grand Palais ont attiré 10.000 visiteurs dont 2600, le temps d'une soirée, pour « Monumenta Anish Kapoor » (accès limité). Plus de 5500 personnes ont pu découvrir le film de Mathias Poledna au musée Rodin, le musée national du Moyen-Age a accueilli plus de 4500 visiteurs dont 40 % de jeune public…
En régions. Les musées de la ville de Bordeaux ont mobilisé près de 28.000 personnes, le Centre Pompidou-Metz a accueilli plus de 4000 visiteurs, 3700 mélomanes se sont laissés séduire par le concert baroque du musée du Château des Ducs de Bretagne, la Crieuse publique et l'exposition « De Turner à Monet, la Bretagne par les paysagistes du XIXe siècle » du musée des beaux-arts de Quimper ont attiré 1200 visiteurs, la visite de chantier du musée national Adrien Dubouché de Limoges a été suivie par plus de 1500 personnes. Pour sa 6ème édition, la Nuit des mystères, grand circuit intermusées à Mulhouse, a fait jouer plus de 20.000 personnes, dont 70 % de jeunes de moins de 25 ans.
Une nuit très numérique. Le portail internet de La Nuit européenne des musées proposait de nombreux contenus multimédias pour bien préparer cette nuit exceptionnelle :
- Les visages de la Nuit présentait des portraits vidéos des professionnels des musées qui font la Nuit à travers l’Europe;
- Une œuvre, une histoire révèlait les petites et grandes histoires des collections des musées participants. Ce programme était présenté en écho avec « Musées et mémoire, quand les objets racontent votre histoire », le thème 2011 de l’ICOM;
- Les coulisses de la Nuit entraînaient les internautes par le biais de reportages vidéos au coeur des préparatifs de cet événement exceptionnel;
- La Nuit Twitte, a permis à tous les acteurs de dialoguer en temps réel tout au long de la Nuit;
- L’énigme de la Nuit, conduisait les visiteurs internautes sur un jeu de piste à la découverte d'une série d'énigmes et invitaient les visiteurs à finir le jeu lors de la nuit du 14 mai dans un des musées partenaires;
- Une application mobile a permis à chaque visiteur de suivre l’événement au plus près.