Le 28 novembre, Frédéric Mitterrand a remis les insignes de Commandeur de l’ordre de la Légion d’honneur à Hervé Bourges.

Hervé Bourges. Né en 1933 à Rennes, Hervé Bourges a été élève de l’École supérieure de journalisme de Lille, dont il sera plus tard, en 1976, le directeur puis le président. Titulaire d’un Doctorat en sciences politiques, il a commencé sa carrière de journaliste à Témoignage chrétien, dont il sera rédacteur en chef. En 1980, il est porte-parole du directeur général de l'UNESCO et, l’année suivante, directeur général de Radio France Internationale. En 1983, il est nommé président de TF1 et le restera jusqu'à la privatisation de la chaîne en 1987.

En 1989, il cumule les poste de directeur général de RMC, président de la Sofirad et de Radio Nostalgie. Il assume ensuite, de 1990 à 1992 la présidence d’Antenne 2 et FR3 qui deviendront, en septembre de cette même année 92, France 2 et France 3, unies dans le nouveau groupe France Télévision.

Ambassadeur de la France auprès de l'UNESCO en 1993, il sera nommé deux ans plus tard à la présidence du Conseil supérieur de l'audiovisuel.

Président de l'Union internationale de la presse francophone en 2001, Hervé Bourges, grand connaisseur et grand ami de l’Afrique, sera nommé en 2010 président du jury académique pour la distinction des personnalités lors du Cinquantenaire des Indépendances Africaines. Toujours en 2010, il a publié aux éditions Actes sud L'Afrique n'attend pas.