Frédéric Mitterrand a reçu l’Association nationale pour le développement des arts de la mode (ANDAM) à l’occasion des 20 ans de l'association.

L'ANDAM. Fondée en 1989, l'Association nationale pour le développement des arts de la mode (ANDAM) organise chaque année un grand concours destiné à soutenir les nouveaux talents de la mode française et internationale. En près de 20 ans, l’ANDAM a distingué près de 80 lauréats et contribué à l’émergence des plus grands noms de la mode, à l’image de Martin Margiela (lauréat 1989), Viktor & Rolf (lauréats 1994), Jeremy Scott (lauréat 1998), ou Gareth Pugh, l’année dernière.
Depuis 1991, l'ANDAM, créée dans le cadre de la Délégation aux arts plastiques du ministère de la Culture, soutenue par le DEFI (Comité de promotion et de développement de l'Habillement) soutient ainsi de jeunes créateurs, stylistes, et designers de mode déjà remarqués par leur production en leur accordant les bourses qui les aideront à se développer.

Le Grand Prix international de la mode contemporaine. Il récompense cette année Giles Deacon avec une dotation de 160 000 €. L’ANDAM Fashion Award offre ainsi au créateur la possibilité de présenter sa collection Printemps-Eté 2010 à Paris et de bénéficier de l’environnement médiatique et commercial de la capitale internationale de la mode.
La cérémonie de remise du Grand Prix de l’ANDAM se tiendra en octobre pendant la semaine des collections en présence du créateur, du jury de l’ANDAM et de ses partenaires.

Le prix de la jeune création française. Il revient en 2009 à Ligia Dias, créatrice de bijoux pour femmes et hommes. Inauguré pour les 20 ans de l’ANDAM, le prix de la création française récompense un talent des plus prometteurs dans le domaine de l’accessoire afin de favoriser le développement d'une jeune entreprise.

Le livre des 20 ans. L’Andam fête cet anniversaire avec la publication d’un ouvrage signé Florence Müller , en coédition avec Naïve Livres : « Modernes / Andam Fashion Awards 1989-2009, 20 ans de mode contemporaine ».
Depuis 1989, année où fut récompensé le jeune Martin Margiela, l’Andam n’a cessé de multiplier les découvertes de nouveaux talents. Dans l’ouvrage de Florence Müller, les créateurs primés par l’Andam sont resitués par rapport aux grands mouvements de la mode de ces vingt dernières années, ce qui permet de mieux apprécier la place de ces lauréats et le rôle moteur qu’ils ont joué parfois sans que le public n’en ait toujours bien conscience. Conçu et dessiné par Pierre-François Letué, l’ouvrage est enrichi d’une série photographique de Jean-François Lepage, qui met en scène les créations des quatre-vingts lauréats de l’Andam.