Le 4 octobre, à l'occasion de l'inauguration du MIPCOM à Cannes, Frédéric Mitterrand a annoncé de nouvelles mesures de soutien à la création audiovisuelle.

De nouvelles mesures de soutien à la création audiovisuelle. Le 4 octobre, lors de l’inauguration de la 26e édition du MIPCOM, marché international des contenus audiovisuels qui se tient à Cannes, Frédéric Mitterrand a annoncé de nouvelles mesures de soutien à la création audiovisuelle :
- Le financement de la création et de la production européenne et française est renforcé dans le budget 2011 du ministère . Les crédits alloués à l'audiovisuel public sont en progression de 3,4%. Cette hausse est entre autre destinée à financer les ambitions éditoriales de France Télévisions et d'Arte.
- A partir de 2011, les services de médias audiovisuels à la demande (SMAD) contribueront au financement de la production et à la diffusion des œuvres européennes et françaises, dans un cadre adapté, qui prendra en compte l'amélioration de l'accès aux œuvres et la fluidité des droits.
- Le Centre national du cinéma et de l'image animé (CNC) a confié à Sylvie Hubac une mission sur le développement des services de vidéo à la demande et leur impact sur la création. Dans le prolongement de cette réflexion, Frédéric Mitterrand souhaite que soit envisagée la mise en place d'un médiateur de la création audiovisuelle, en s'inspirant du mécanisme créé avec succès dans le cinéma.
- Les mécanismes de soutien à l'audiovisuel gérés par le CNC vont être adaptés et renforcés afin de prendre en compte l'accroissement de la production d'œuvres patrimoniales et de la production multi-supports, avec la mise en place d’un plan doté de 80 M€ sur 3 ans, pour les aides sélectives et automatiques.
- L'aide à la production en 3D sera également accrue, sous réserve de la réponse prochaine de la Commission européenne. Le dispositif organisant l'ouverture du compte de soutien automatique audiovisuel à la production sur internet, le « web cosip », entrera en vigueur début 2011. ( Le COSIP est le Compte de Soutien à l’Industrie des Programmes audiovisuels.)

Le MIPCOM. Aussi bien pour la télévision, le cinéma que l'internet, le marché international des contenus audiovisuels réunit les différents acteurs du secteur du divertissement, cela dans tous les domaines : création, production et co-production, achat, vente, financement et distribution. ... Ce marché unique en son genre est l’occasion pour quelque 12000 participants représentants 4 100 entreprises dans 100 pays de découvrir les nouvelles tendances du marché et de négocier des droits d’auteur à l’échelle internationale.