Frédéric Mitterrand a annoncé, lundi 12 avril, des mesures pour relancer la fiction française, à l'occasion de l'inauguration du 47ème Marché International des Programmes TV à Cannes.

Le Mip TV. Frédéric Mitterrand a inauguré lundi 12 avril le 47ème Marché International des Programmes TV, à Cannes.
Le MIP TV, ou Marché International des Programmes TV, est le plus important marché international des contenus audiovisuels et numériques . Il se tient cette année du 12 au 16 avril. Ce marché, annuel, permet à 11500 professionnels du monde entier de se rencontrer et de négocier près de 4 milliards d’euros de droits, dans un même lieu, à Cannes. Il permet également de capter les nouvelles tendances et les dernières innovations.
A l’occasion de l’inauguration, Frédéric Mitterrand a rappelé sa préoccupation devant la situation difficile que traverse la fiction française, fortement touchée par la crise économique.

La relance de la fiction française. Le Ministre avait annoncé en septembre 2009 au Festival de la fiction TV de La Rochelle, une mission de réflexion sur la relance de la fiction française. Cette mission, confiée au Club Galilée vient d'aboutir.
Elle propose deux grandes séries d’orientations :
- La première concerne le rôle des auteurs, la nécessité de favoriser l’écriture et le développement de projets, et la mise en place d'un système de formation continue. Une mission confiée à Philippe Chevalier, assisté de la productrice Sylvie Pialat et du scénariste Franck Philippon, permettra d’évaluer ces propositions et leur mise en œuvre.
- La seconde piste concerne la diversification des modes et des sources de financement de la production de fiction Le rapport souligne l’importance d’augmenter les ressources pour la création audiovisuelle en général, et de développer une politique industrielle en faisant de la création audiovisuelle une filière stratégique dans le cadre du plan de relance. Un comité de pilotage évaluera ces propositions et leur transcription concrète.

La télévision de demain. Frédéric Mitterrand a également annoncé le lancement de la mission « Prospective sur la télévision en 2015 », attendue par les professionnels.
Ce groupe de travail devra réfléchir aux perspectives du secteur de l’audiovisuel en France d’ici 2015, formuler des scénarios d’évolution possible et des propositions concrètes.
Cette mission réunira tous les professionnels du secteur. Elle bénéficiera de l’appui de la Direction générale des médias et des industries culturelles et de celui du CNC.
Elle aura pour objectif d’explorer toutes les voies susceptibles de contribuer à une véritable modernisation de l’industrie des programmes audiovisuels, pour s’adapter à la télévision de demain et garantir l’avenir des créateurs et de l’industrie audiovisuelle.