Dans le cadre des réflexions du groupe de travail Dialogue interculturel dans les institutions patrimoniales (archives, musées, bibliothèques)", visant à construire un programme de recherche sur les problématiques patrimoniales liées à la question interculturelle, il est apparu nécessaire de dresser un état des savoirs et des questionnements sur le sujet.

L'état des lieux présenté ici a été rédigé par Ghislaine Glasson Deschaumes à l'automne 2010.

Commandé par le ministère de la Culture et de la Communication (Département de la recherche, de l’enseignement supérieur et de la technologie), ce travail s’appuie sur une bibliographie raisonnée.
Il existe très peu de travaux en sciences sociales directement en phase avec les thématiques abordées par le groupe de travail. Ghislaine Glasson Deschaumes propose ici d’ouvrir les questionnements sur l’interculturel dans les institutions patrimoniales, en s’ancrant dans les grands débats scientifiques et intellectuels internationaux et français sur les logiques de représentation de l’autre, des altérités. Elle souligne les aspects saillants de ces débats, les ambiguïtés, les divergences d’interprétations, ou encore les nœuds théoriques susceptibles de bloquer la réflexion.
SOMMAIRE
I. L’interculturel comme mode de questionnement

  • Changer la perspective (du terrain prescriptif à une proposition structurelle)
  • La focalisation sur l’immigration : de l’interculturel à la remise en avant de l’égalité
  • D’autres pistes pour problématiser l’interculturel dans son rapport à l’espace public et au patrimoine
  1.  
    1. Repenser l’altérité : apports de l’anthropologie à l’épreuve de la mondialisation
    2. Métissages, hybridation, créolisation / branchements, rhizomes, connexions
    3. Enjeux des langues, enjeux de traduction
    4. Espace public, citoyenneté, civilité, commun
    5. Quelle citoyenneté dans la globalisation ?
    6. Pensées de la reconnaissance
    7. Les impensés de l’assignation

II. Le patrimoine à l’épreuve

  • "L’invention de la tradition" et les pièges identitaires pour le patrimoine
  • Enjeux étatiques des institutions patrimoniales
  • Les institutions patrimoniales à l’épreuve des territoires et des contextes
  • Qu’est-ce qui fait patrimoine (objets, collectes, présentations) ? Transferts de légitimité
  • Qu’est-ce qui fait patrimoine ? "Faire mémoire commune" ?

III. Les acteurs : du patrimoine à la patrimonialisation, transferts de légitimité

  • Qui fait patrimoine ?
  • Conflits de légitimité
  • Normes et prescriptions internationales, coopération internationale

IV. Logiques de représentation

  • Comment l’Occident construit son rapport aux altérités
  • Cultures dominantes, cultures dominées
  • Penser les stratégies d’effacement : les cultural studies