Dans le cadre de la Présidence Française de l’Union Européenne, le programme «Empreintes» du ministère des Affaires Étrangères vise à envoyer les ambassadeurs français, en poste en Europe, dans les territoires afin d’y développer les perspectives de coopération décentralisée avec leurs pays de résidence.

Mme  Salina Grenet-Catalano, ambassadrice de France à Chypre, s’est rendue en Occitanie mercredi 17 et jeudi 18 mars. Elle y a notamment visité le site archéologique de Lattara et son musée Henri Prades, accompagnée des élus de la ville et de la métropole ainsi que des équipes du musée et de la Drac, dans l’optique de construire des projets de coopération entre la ville de Paphos et celle de Lattes dans le domaine de l’archéologie.

Site archéologique Lattara - Musée Henri Prades à Lattes dans l'Hérault
Benoit Ode, Drac/Service régional archéologie

 

Quatre missions françaises font actuellement des fouilles à Chypre, sur 4 sites différents (Kition, Amathonte, Paphos et Klimonas) en collaboration avec l’EFA à Athènes. Les chypriotes sont très attachés à cette coopération archéologique bilatérale, qui rejoint le thème des musées puisque le musée archéologique de Chypre est dirigé par la directrice du département des antiquités au niveau national, elle-même ancienne étudiante à Montpellier. Par ailleurs, de nouveaux projets dans le domaine de l’archéologie s’appuient (ou envisagent de le faire) sur les centres de recherche des Universités de Montpellier et de Toulouse.

 

4-2.jpg
4-3.jpg
L'ambassadrice, les élus de la Métropole de Montpellier, l'équipe du musée et de la Drac.
Mme Salina Grenet-Catalano, ambassadrice de France à Chypre, entourée des élus de la métropole de Montpellier et de la ville de Lattes.