En route dès le 19 mai ! L’exposition co-produite par la Drac Occitanie/service régional de l’archéologie et le musée Henri Prades site archéologique Lattara à Lattes s'ouvre à la visite dès ce 19 mai. Elle est prolongée jusqu’au 31 août 2021.

 

Forts d’une longue tradition de partenariat scientifique et culturel et dans une volonté commune de proposer au public des thématiques inédites en lien avec la recherche archéologique régionale la plus récente, le site archéologique Lattara - musée Henri Prades et la Drac Occitanie – service régional de l’archéologie ont signé, en 2019, une convention pluriannuelle de co-production d’un cycle d’expositions visant à promouvoir les collections et découvertes archéologiques régionales.

Gobelet
Gobelet de Vicarello, fac similé en alliage cuivreux (originaux en argent), conservé dans les collections du Musée de La Poste, Paris

Cette manifestation inaugurale met en lumière un élément majeur du patrimoine historique de notre territoire, la via Domitia.

Si des témoignages de cet axe viaire antique, permettant de relier l’Italie à l’Espagne, ont été retrouvés, ils ne sont que rarement visibles du grand public, recouverts par des siècles d’évolution du paysage et d’aménagement du territoire.

Clavette
Clavette de moyeux à tête masculine, 120-180 apr. J.-C., en alliage cuivreux, découverte à Ambrussum, Villetelle, conservée dans une collection particulière

L’exposition permet ainsi d’évoquer les sites et fouilles archéologiques à travers lesquels la voie Domitienne a pu être reconnue et étudiée, mais aussi de présenter au public un ensemble d’objets témoignant de l’identité des voyageurs et des activités liées à la route : circulation, commerce, hébergement…

Proposition de restitution du dépôt funéraire d’une tombe à incinération, fin du IIe – début du Ier s. av. J.-C., découvert entre la rue Notre-Dame et la rue Beaucaire, Nîmes, conservé dans les collections de la Drac Occitanie, Service régional de l’archéologie
Patère de bain, Ier-IIe s. apr. J.-C., en alliage cuivreux, découverte place des Carmes-Saint-Baudile, Nîmes, conservée au Musée de la Romanité, Nîmes

 

 

 

 

 

 

 

 

Près de 200 œuvres permettent ainsi d’évoquer les haltes dans les relais routiers, les itinéraires empruntés, l’ingéniosité des concepteurs, la construction d’ouvrages d’art ou les bornes milliaires, monuments d’allégeance au pouvoir impérial.

Vue zénithale de la voie Domitienne au franchissement du cours du Marinesque à Loupian (Hérault).

Cette exposition est co-produite par la Drac Occitanie/service régional de l’archéologie et le musée Henri Prades site archéologique Lattara à Lattes. Visible du 19 mai au 31 août 2021.

 

 

Commissariat : Marion Audoly (conservatrice du patrimoine, DRAC Occitanie, UMR 5140 – ASM) ; Iouri Bermond (ingénieur d’étude, DRAC Occitanie, UMR 5140 - ASM) ; Diane Dusseaux (conservatrice du patrimoine, Site archéologique Lattara – musée Henri Prades, UMR 5140 – ASM) ; Christophe Pellecuer (conservateur du patrimoine, DRAC Occitanie, UMR 5140 - ASM)

Un ouvrage de la collection Duo de la Drac Occitanie a été publié à cette occasion

La voie domitienne du Rhône aux Pyrénées - Archéologie de la route en Languedoc

pdf - 11 Mo
Télécharger