La 8e édition des Journées nationales de l'archéologie aura lieu les 16, 17 et 18 juin 2017. Passionnés d’histoire ou simples curieux, familles, scolaires ou étudiants pourront découvrir les coulisses du patrimoine et de la recherche archéologique ! Les JNA sont un rendez-vous incontournable pour comprendre les différentes facettes de l’archéologie. Rendez-vous culturel et scientifique national, elles ont pour objectif de sensibiliser le public à la diversité du patrimoine archéologique et aux différentes spécialisations et méthodes de fouilles. Elles sensibilisent le public à la diversité du patrimoine archéologique et présentent les dernières avancées de la recherche.

Bande-annonce JNA 2017

Musées et sites archéologiques, laboratoires, centres d’archives, organismes de recherche, universités, associations, collectivités territoriales, offices de tourisme et bibliothèques organisent des activités originales et familiales qui contribuent au rayonnement de l’archéologie. Pilotées par l’Inrap sous l’égide du ministère de la Culture et de la Communication, ces journées mobilisent l’ensemble de la communauté archéologique en France métropolitaine et outre-mer.

plus de 1 200 animations sont programmées sur le territoire

Des expérimentations. Pour se plonger dans les grandes périodes de l’histoire de l’humanité, du Paléolithique à nos jours, plus de 1 200 animations sont programmées sur le territoire : ateliers poterie, vannerie, cuisine ou tissage, initiation à la fouille, tir au propulseur, frappe de monnaie, balade et enquête archéologiques, travail de l’os, parcours sensoriels, dégustations… Toutes ces expériences sont à tenter lors des JNA !

Des villages de l'archéologie sont déjà prévus à Paris, Lyon, Marseille, Corte et Nice..

Ces villages rassemblent en cœur de ville les acteurs locaux de l’archéologie. Archéologues et chercheurs viennent à la rencontre du public pour présenter leur métier par le biais d’activités ludiques et pédagogiques. C’est l’occasion de découvrir la diversité de la discipline, l’actualité des fouilles et les dernières avancées de la recherche.

En 2017, un premier village de l’archéologie au cœur de Paris

Pour la première fois, Paris aura son "village de l’archéologie". Il est accueilli aux Archives nationales, au cœur du Marais. Les partenaires se sont réunis pour proposer au public de nombreux ateliers, des circuits et visites, un archéo-cinéma et de multiples animations conçues pour le jeune public.

Se glisser dans la peau d’un archéologue, réaliser une fresque antique, frapper monnaie, fabriquer des sceaux, écrire en cunéiforme, jouer avec les industries de la Préhistoire, devenir archéo-dendrologue, restituer le menu des hommes du Moyen Âge, faire un puzzle de charbons de bois, manipuler des tessons, s’initier à l’anthropologie, tailler des silex, fabriquer une fibule gauloise et croiser des gladiateurs… toutes les expériences archéologiques sont possibles.

© Exposition "Une expérience du chaos". Destructions, spoliations et sauvetages d'archives (1789-1945) du 17 mai au 18 septembre 2017 - Site de Paris - hôtel de Soubise

© La crypte archéologique de l’île de la Cité

Le village de l’archéologie est aussi l’occasion de balades urbaines, de visites exceptionnelles et d’accès gratuit à des expositions : les Grands dépôts des Archives nationales, le Marais médiéval, les alentours du musée Carnavalet, l’exposition "Une expérience du chaos", la crypte archéologique de l’île de la Cité, l’exposition "L’Or du Pouvoir" et l’animation théâtralisée, "Lutèce au temps de la Guerre des Gaules".

De multiples activités. Le village de l’archéologie est aussi l’occasion de découvrir un Paris insoupçonné, celui des sous-sols et chantiers parisiens, des caves, du paysage sonore du XVIIIe siècle, de la tour de Nesle, des fouilles de Saint-Germain-des-Prés au XIXe siècle, des cartes et plans des Archives nationales, des dernières découvertes et de 170 ans d’archéologie parisienne. Des stands présentent les travaux sur la recherche et la restauration, les atteintes au patrimoine et les visites immersives 3D de sites archéologiques menacés au Proche-Orient avec Iconem, qui a pour ambition de préserver la mémoire du patrimoine menacé grâce aux dernières innovations technologiques. Pour tout savoir sur l’archéologie et ses métiers, le ciné-archéo accueille petits et grands.

© Visite guidée de l'exposition "Mémoire rupestre" / Musée de Préhistoire d'Ile-de-France Nemours

© Exposition "Austrasie, le royaume mérovingien oublié" / Musée d'Archéologie nationale - Domaine national de Saint-Germain-en-Laye

Des ouvertures exceptionnelles

Les JNA sont une occasion unique de découvrir et d’accéder aux chantiers de fouille et aux centres de recherches, habituellement fermés au public. Portes ouvertes, visites guidées, jeux, démonstrations, projections ou expositions permettent de mieux comprendre la profession et les enjeux de l’archéologie.

Les scolaires

Le vendredi 16 juin est dédié aux scolaires. Visites et ateliers leur sont proposés dans des centres de recherches, des musées et d’autres lieux culturels. C’est aussi le moment pour les élèves qui ont pris part à des projets d’éducation artistique et culturelle de restituer et valoriser leurs travaux.

Concours-photo #MesJNA17 sur Instagram

Immortalisez vos JNA sur Instagram avec le hastag #MesJNA17
Les 3 photos ayant obtenu le + de "j'aime" recevront une surprise !

#ARCHEOWEEK

L’Inrap organise la 3e édition de l'#Archeoweek du 13 au 15 juin. Les institutions culturelles nationales et internationales, les acteurs des JNA, les musées et les associations sont invités à célébrer l’archéologie sur Twitter autour de thèmes quotidiens.

Depuis 2010, le ministère de la Culture et de la Communication confie à l’Inrap (L’Institut national de recherches archéologiques préventives) la coordination et la promotion des Journées nationales de l’Archéologie (JNA).

Lors des JNA, tous les acteurs en lien avec l'archéologie se mobilisent afin de faire découvrir au public les trésors du patrimoine et les dessous de la discipline. Opérateurs de fouilles, organismes de recherche, universités, musées et sites archéologiques, laboratoires, associations, centres d’archives et collectivités territoriales sont encouragés à organiser des activités innovantes, originales et interactives pour le grand public.

Les Journées nationales de l’Archéologie sont aujourd’hui, le temps fort de valorisation de la discipline. En 2016, plus de 1.170 manifestations ont été organisées et 142.000 visiteurs accueillis ; témoignage de l’intérêt des acteurs et de l’attente des publics.