Dans la continuité de leur développement en métropole, les territoires ultra-marins se lancent dans le dispositif des micro-folies avec l'inauguration de la première d'entre elles, à La Réunion, le 30 octobre 2019 sur le site de la médiathèque Héva à la Possession.

Une micro-folie est de manière générale,  une plateforme culturelle de proximité, s’articulant autour d’un musée numérique implanté dans un lieu de culture sur un territoire qui en est démuni et où de fait, le citoyen se trouve éloigné d'une l'offre culturelle. Ce concept permet de créer un lieu de vie convivial et accessible à tous, de réduire les inégalités géographiques et de constituer un réseau.

 

Par sa politique culturelle de proximité, la ville de la Possession affiche le souci de développer son action culturelle auprès de chaque citoyen afin d'accompagner, consolider, développer l’attrait de la Possession comme bassin culturel.

Elle s'est inscrite depuis 2014 dans une culture de proximité et de participation citoyenne qui a conduit les services à orienter leur politique culturelle vers une implication de plus en plus forte des habitants dans l’action municipale et dans la vie culturelle locale.

Tout d'abord Tiers-lieu, la médiathèque Héva devient, inaugurée par le sous-préfet de Saint-Paul et la directrice des affaires culturelles de La Réunion, ce 30 octobre, la première micro-folie ultramarine. Par sa dimension d’innovation sociale, elle offre un levier de développement territorial, véritable centre d’accès à la connaissance destinée à encourager les initiatives locales, à valoriser la créativité, les savoir-faire et les talents.

Pour faire évoluer son offre auprès du public, la médiathèque Héva a su s'appuyer, sur le programme des tiers-lieu puis celui des micro-folies, rejoignant ainsi le réseau national des 200 pionniers, dont 70 lieux inaugurés à ce jour.

Outil de démocratisation culturelle, la micro-folie souligne d'emblée l'importance de la médiation pour toucher tous les publics.

Chaque micro-folie du réseau apporte, reçoit et contribue à un ensemble, en favorisant localement échanges et débats dans un espace numérique à la fois proche des usagers et relié à un réseau professionnel national et international. En proposant des visites libres des collections ou encore des « visites conférencier » établies à partir de playlistes, l'outil micro-folie (écran, tablettes, casques audio et réalité virtuelle) s'adapte aux territoires et aux besoins, désirs et projets des usagers.

En lien avec d'autres institutions culturelles, cette première micro-folie réunionnaise pourra constituer, à partir d'une collection océan Indien à créer, un outil de connaissance et de rayonnement dans la zone océan Indien, vers la métropole et, plus largement, l'international.

 

Texte et photos Françoise Kersébet

 

A télécharger :

Micro Folie LA POSSESSION dossier presse-1 19 10 28.pdf

pdf - 3 Mo
Télécharger

Affiche-Micro-Folie.jpg

img - 382 Ko
Télécharger

​ ​