Profitez des derniers jours de l'exposition "L’Archéologie à Grande Vitesse. 50 sites fouillés entre Tours et Bordeaux" au musée d'Aquitaine à Bordeaux, pour découvrir 400 000 ans d’histoire suite aux nombreuses fouilles archéologiques effectuées lors des travaux de la nouvelle Ligne Grande Vitesse (LGV).

Un projet initié par LISEA et SNCF

Long de 300 kilomètres, le tracé de la Ligne à Grande Vitesse "L’Océane" a constitué pour les archéologues une opportunité exceptionnelle pour enrichir les connaissances sur l’occupation de ces territoires, depuis la Préhistoire jusqu’à nos jours.
Cette exposition initiée par LISEA et SNCF est reconnue d’intérêt national par le ministère de la Culture et a bénéficié du soutien financier de l’État. Créée au musée d’Aquitaine / ville de Bordeaux, l’exposition sera itinérante à partir d’avril 2018, et présentée successivement au musée départemental de Préhistoire du Grand-Pressigny, au musée Sainte-Croix à Poitiers et au musée d’Angoulême.

L’exposition au musée d’Aquitaine

Les découvertes archéologiques ont permis de mieux connaître l’histoire rurale et la vie quotidienne de nos ancêtres, du Paléolithique jusqu’à nos jours. Ainsi, l’exposition propose au visiteur de découvrir l’histoire de ces vestiges. Sur un parcours enrichi de bornes tactiles et de projections, les petits et les grands partent à la découverte des fermes gauloises, d’une villa gallo-romaine et d’un hameau médiéval. Autour de cette exposition à découvrir en famille, le musée propose un ensemble d’activités : visites commentées, atelier "Sur les traces du passé", application-jeu téléchargeable "Les rails du temps" et livret-jeux.

Exposition L'archéologie à grande vitesse

Cette exposition a reçu le label "exposition d'intérêt national", attribué par le ministère de la Culture, qui récompense chaque année les musées de France qui mettent en œuvre un projet d'exposition remarquable par sa qualité scientifique, ses efforts en matière de médiation culturelle et son ouverture à un large public.