lundi 7 mai 1979 - Simplification et rationalisation de l’organisation du ministère

07/05/1979
Simplification et rationalisation de l’organisation du ministère
Simplification et rationalisation de l’organisation du ministère 07_05_1979

Pour la première fois depuis 1959, l’organisation du ministère est refondue par le décret n°79-355 du 7 mai 1979. L’article 1er reprend la définition fondatrice de la mission du ministère (« rendre accessible au plus grand nombre… »). Aux sept directions progressivement constituées depuis presque vingt ans, le décret ajoute la « délégation à la création, aux métiers artistiques et aux manufactures » (bientôt confiée à Michel Tourlière) et la « mission de développement culturel » (animée par René Gachet). Outre le CNC, sont rattachés au ministère le secrétariat général du FIC et le Centre National d’art et culture Georges-Pompidou. Relèvent directement du ministre l’inspection générale de l’administration des Affaires culturelles (dotée d’un statut depuis 1973), le bureau du cabinet, le service de presse et d’information et l’administration du Mobilier national. Marquée par la volonté de réduire le nombre de petits services ou missions non rattachés à une direction, cette architecture est confortée trois ans plus tard par le ministère de Jack Lang et perdure pour l’essentiel jusqu’à la fin des années 1990.