En 2011, pour la première fois, le ministère de la Culture et de la Communication a lancé, parallèlement à la version papier du recueil des Célébrations nationales, une application smartphone dénommée « Célébrations ». Celle-ci a bénéficié, à ce jour, de plus de 7000 téléchargements.

Le Recueil des célébrations nationales et son application numérique. Chaque année, depuis 25 ans, les personnalités et les événements qui ont marqué l'histoire économique, sociale et culturelle de la France sont commémorées à l'occasion de leur cinquantenaire, de leur centenaire et de leurs multiples. Un recueil des célébrations, diffusé gratuitement, est également disponible en ligne sur le site Internet du Service interministériel des Archives de France.
L'année 2011 a marqué "le tournant numérique" des Célébrations nationales avec la publication numérique du recueil officiel, via une application pour smartphone, téléchargeable gratuitement. Disponible sur iPhone et iPod touch, elle le sera prochainement sur iPad et en webApplication sur tous les smartphones. Par ailleurs, l’application présentant les commémorations 2012 verra le jour en début d’année.

Succès de l’application. Grâce à l'application, les mobinautes peuvent accéder à l'intégralité des 70 célébrations nationales classées par date, par thème et par chronologie. Chaque célébration est accompagnée d’une image et d’un texte d'auteur. Elle propose également un accès direct aux informations grâce à une fonction recherche ainsi que des liens vers les sites web dédiés aux événements. Elle prend en compte la date du jour pour indiquer à l'utilisateur en temps réel la Célébration à venir ainsi que les événements associés en cours, passés et futurs.
Lancée le 21 janvier, l'application "Célébrations Nationales" a été très rapidement propulsée première de la catégorie Enseignement. Elle compte à ce jour plus de 7000 téléchargements au total et 25 par semaine.

Les célébrations 2011. De nombreuses personnalités politiques, artistiques ou scientifiques sont à l’honneur en 2011 : des figures royales majeures comme Clovis ou Louis XIV côtoyant des hommes de lettres comme Nicolas Boileau, Blaise Cendrars ou Théophile Gautier, des compositeurs virtuoses avec Franz Liszt, de grands scientifiques comme Marie Curie, des pionniers du cinéma comme Georges Méliès et des figures de la bande dessinée, avec notamment l'anniversaire de la publication du premier album des Aventures d'Astérix , sans oublier Bougainville dans le cadre de l’année des Outre-mer. Claude Garamont célèbre typographe de la Renaissance, disparu il y a 450 ans, fait l’objet du site Internet que la mission aux Célébrations nationales réalise chaque année en collaboration avec le Département de la recherche, de l’enseignement supérieur et de la technologie, pour mettre à l’honneur une des personnalités célébrées.

La mission aux Célébrations nationales. Créée en 1974 par Maurice Druon, alors ministre de la Culture, la mission aux Célébrations nationales a été rattachée en 1979 à la direction des Archives de France, aujourd'hui service interministériel des Archives de France au sein de la direction générale des patrimoines. La Mission fut alors chargée par le Ministre «de veiller à la commémoration des événements importants de l’histoire nationale».
L’année 1998 voit l’installation d’un Haut comité des Célébrations nationales. Composé de personnalités incontestées dans les domaines historique, littéraire, artistique, scientifique et technique, il conseille le Ministre dans la définition des objectifs et des orientations de la politique des célébrations nationales. Le Haut comité, à travers la mission aux Célébrations nationales, propose ainsi chaque année au Ministre une liste des anniversaires susceptibles d’être inscrits au titre des célébrations nationales.