mercredi 5 mars 1969 - Éclatement de la direction générale des Arts et Lettres et ébauche d’une direction de l’action culturelle

05.03.69
Éclatement de la direction générale des Arts et Lettres et ébauche d’une direction de l’action culturelle
Éclatement de la direction générale des Arts et Lettres et ébauche d’une direction de l’action culturelle 05_03_1969

Fin décembre 1967, Pierre Moinot avait remis un rapport sur la réorganisation de la DGAL tendant à l’autonomisation de ses directions et services sectoriels, en même temps qu’à la création d’une direction de l’action culturelle, dotée dans son esprit d’un fort pouvoir de coordination. A son départ, une note du ministre d’État datée du 5 mars 1969 annonce la mise en œuvre de ce projet. Des arrêtés et décrets d’avril et mai 1969 ajoutent aux services autonomes relevant directement du ministre la direction des musées de France, les services de la création artistique et des enseignements de l’architecture et des arts plastiques, et la direction du théâtre et des maisons de la culture qui prend le nom de direction des spectacles, de la musique et des lettres. Cette dernière récupère la musique (avec un service étendu à l’art lyrique et à la danse) mais perd les maisons de la culture, placées sous l’autorité d’un « directeur chargé de l’action culturelle », qui ne sera jamais nommé jusqu’à l’abandon du schéma à la fin 1970. De ce fait, la direction générale des Arts et Lettres conserve la responsabilité des maisons de la culture et de l’action culturelle et n’est expressément supprimée qu’en décembre 1970, lors de l’érection du service de la musique en direction de plein exercice.