mercredi 5 juillet 2006 - La France ratifie la convention pour la sauvegarde du patrimoine culturel immatériel

05.07.06
La France ratifie la convention pour la sauvegarde du patrimoine culturel immatériel
La France ratifie la convention pour la sauvegarde du patrimoine culturel immatériel 05_07_2006

La convention adoptée le 17 octobre 2003 par l'UNESCO et ratifiée en 2006 par la France définit le patrimoine immatériel comme « les pratiques, représentations, expressions, connaissances et savoir-faire - ainsi que les instruments, objets, artefacts et espaces culturels qui leur sont associés - que les communautés, les groupes et, le cas échéant, les individus reconnaissent comme faisant partie de leur patrimoine culturel. Ce patrimoine culturel immatériel, transmis de génération en génération, est recréé en permanence par les communautés et groupes en fonction de leur milieu, de leur interaction avec la nature et de leur histoire, et leur procure un sentiment d’identité et de continuité, contribuant ainsi à promouvoir le respect de la diversité culturelle et la créativité humaine. » La liste française inscrite à ce titre comporte 19 éléments en 2019, dont la dentelle d’Alençon, le compagnonnage, le fest-noz, le repas gastronomique, le savoir-faire des parfumiers de Grasse et, au titre du patrimoine en danger, le Cantu en paghjella profane et liturgique de Corse de tradition orale.