Le 8 mars, Frédéric Mitterrand a lancé la 17e édition de la Semaine de la langue française et de la francophonie au Théâtre éphémère de la Comédie -Française dans les Jardins du Palais-Royal à Paris.

Dis-moi dix mots qui te racontent. « Parce que l’intime rejoint l’universel », Frédéric Mitterrand a souhaité que cette nouvelle édition de la Semaine de la langue française et de la Francophonie (17-25 mars 2012) mette l’accent sur l’expression personnelle. En cette année du trois centième anniversaire de la naissance de l’auteur des Confessions, Jean-Jacques Rousseau, il a paru aussi naturel que cette Semaine fasse « une large place à une œuvre marquée par l’expression de la subjectivité, dans la sincérité et les masques de l’écriture. »
Le thème choisi cette année pour l’opération « Dis-moi dix mots » est Dis-moi dix mots qui te racontent. Et ces dix mots sont : âme, autrement, caractère, chez, confier, histoire, naturel, penchant, songe, transports.

Pour les amoureux des mots. Organisée chaque année autour du 20 mars, Journée internationale de la francophonie, la Semaine de la langue française et de la francophonie est le rendez-vous des amoureux des mots, en France comme à l’étranger. Elle offre au grand public l’occasion de fêter la langue française en lui manifestant son attachement et en célébrant sa richesse et sa diversité.
Au cours de cette semaine, l’opération « Dis-moi dix mots » invite chacun à s’approprier dix mots choisis autour d’une thématique définie par le ministère de la Culture et de la Communication et ses partenaires francophones (Québec, Belgique, Suisse et Organisation internationale de la francophonie). Dix mots avec lesquels le public est convié à jouer, créer, écrire, chanter, slamer, déclamer, chuchoter, bloguer, filmer et surtout à se découvrir de nouvelles raisons d’aimer toujours plus la langue française.
Cette 17e édition de la Semaine de la langue française et de la Francophonie a été lancé le 8 mars par Frédéric Mitterrand au Théâtre Éphémère de la Comédie-Française dans les Jardins du Palais-Royal, à Paris. La troupe de la Comédie-Française, marraine de l’édition 2012, a présenté à cette occasion un spectacle unique et inédit de lectures et de chansons autour des dix mots de l’année.

Plus d’une centaine de villes partenaires se sont associées à cet événement et proposeront une très riche programmation. Un tour de France qui fait étape, entre autres, à Strasbourg, Vichy et Clermont-Ferrand pour un ensemble varié d’activités, mais aussi à Tassin la Demi-Lune pour un atelier d’écriture sur l’oulipo, à Montpezat-sous-Bauzon pour une conférence sur la langue française et à Noyelles-Godault pour une exposition sur les dix mots… Selon Frédéric Mitterrand, « cette irrigation du pays tout entier, des métropoles régionales aux communes les plus modestes, reflète la volonté de ne négliger aucun territoire, de n’ignorer aucune catégorie de citoyens. »

Quelques manifestations marquantes : des concours scolaires en grand nombre, dont plusieurs à l’échelle internationale comme le « concours des dix mots », de très nombreux tournois de slam, un concours d’éloquence à Douai, le championnat de France de Scrabble à Montpellier qui se tient pour la première fois durant la Semaine. De nombreux musées sur l’ensemble du territoire rivalisent d’imagination pour inviter le public à poser un regard neuf sur leurs collections. Des dictées aussi : « la dictée pour les Nuls », la « dictée des scientifiques », la « dictée de la Francophonie » ou encore celle du professeur Rollin, en ligne sur le site internet de la Semaine.Le Printemps des poètes se terminant quand la Semaine commence, ce sera l’occasion d’une manifestation commune avec le spectacle « À l'impossible on est tenu », qui proposera au musée du Quai Branly à Paris d’écouter des poésies autour des 10 mots et de la thématique de l’enfance.
Enfin, a l’initiative du vaste réseau des instituts français et des alliances françaises, la Semaine sera aussi celle des Français, des francophones et des francophiles du monde entier.