Le 24 mai, Frédéric Mitterrand a reçu les acteurs de l’économie de la culture à l’occasion du forum eG8, qui se réunit à Paris. Ce forum, destiné à nourrir la réflexion des gouvernants du G8 de Deauville (26 et 27 mai), est entièrement consacré aux technologies de l'information, à leur rôle dans la croissance économique mondiale, à leur impact social et aux règles qu’il convient de mettre en place pour un bon usage de l’internet.

Un débat au sommet sur les technologies de l’information. A l'initiative de Nicolas Sarkozy, Président en exercice du G8, les Chefs d'Etat et de Gouvernement du Groupe des Huit – Allemagne, Canada, Etats-Unis, France, Grande Bretagne, Italie, Japon, Russie – ont mis au programme du sommet du G8 de Deauville une discussion sur l'Internet et l'écosystème numérique. Pour la première fois les technologies de l'information feront l’objet d’un débat spécifique - le « e-G8 » - lors d'un sommet de chefs d'Etat, soulignant ainsi le rôle majeur de ce secteur dans la croissance économique.
Ce premier « e-G8 Forum », destiné a nourrir la réflexion des gouvernants, se tient à Paris les 24 et 25 mai, à la veille du Sommet des Chefs d'Etat et de gouvernement du G8, à Deauville, les 26 et 27 mai 2011.
Le e-G8 Forum réunit les leaders et experts des technologies de l'information et de l'Internet. Les participants, venus du monde entier (plus d’un milliers), choisissent librement leurs sujets et l'ordre du jour de ce débat dont les conclusions seront soumises à la discussion des chefs d'Etat à Deauville.

Etablir des règles claires. Comme l’a réaffirmé Frédéric Mitterrand à quelques jours de l’ouverture du e-G8 (Figaro daté du 20 mai) : « Face au déferlement de nouvelles pratiques et aux transformations économiques en cours, il faut établir des règles claires, pour que ne s'impose pas la loi du plus fort et que soit pris en compte l'impératif de diversité culturelle, qui est lui-même un moteur de la croissance économique. Par ailleurs, il n'est pas raisonnable d'imaginer que les géants de l'Internet vont construire des modèles économiques prospères, grâce à la présence de contenus et d'œuvres culturelles, sans participer à leur financement. Les acteurs de l'Internet doivent le comprendre et contribuer bien davantage à financer la création. »

Un forum, trois thèmes.
- L’impact économique d’Internet. en dix ans, l’essor du réseau, la diffusion du haut débit, et l’émergence de nouvelles technologies et de nouveaux services ont favorisé de manière notable la croissance économique et la création d’emplois. L’e-G8 Forum s’intéressera à la question des mutations des secteurs traditionnels sous l’effet des technologies de l’information et de la communication. Il doit aussi permettre de définir les conditions propices à l’innovation dans l’économie numérique, notamment pour ce qui concerne l’éducation et la formation. L’e-G8 doit aussi évoquer les questions liées à la propriété intellectuelle à l’ère du numérique, au développement du commerce électronique et à l’apparition de l’Internet mobile.
- L’impact social d’Internet, par exemple au niveau professionnel et de la culture d’entreprise, au niveau culturel en révolutionnant les industries de contenu ou encore au niveau politique en donnant une nouvelle dimension aux mobilisations populaires comme lors des révolutions arabes.
- les bonnes pratiques, les nouveaux usages ainsi que les technologies qui vont faire progresser encore l’Internet.