La nouvelle édition du catalogue annuel des photographies et des fonds photographiques entrés dans les collections publiques françaises, coéditée avec le ministère de la Culture et préfacée par Roselyne Bachelot-Narquin, paraît le 21 mai.

+Photographie #2

Les photographes
Ce livre présente les photographies acquises au cours de l’année 2019. Il rassemble quelque 180 auteurs et artistes appartenant aux champs patrimoniaux et contemporains.

Les auteurs des textes
Les textes sont rédigés par les différents conservateurs ou responsables de collections des institutions et des musées. Le livre est préfacé par la ministre de la Culture, Roselyne Bachelot-Narquin.

Chaque année, des milliers de photographies et d’objets (tirages, négatifs, albums…) entrent dans les collections publiques françaises. Musées nationaux ou régionaux, grandes institutions culturelles, Fracs, centres d’archives ou bibliothèques mènent une politique d’acquisition dynamique dont cette collection aspire à montrer la richesse.

Ce deuxième volume porte sur les acquisitions effectuées par les institutions en 2019, tant dans le domaine patrimonial que dans celui de la création contemporaine. Des institutions nationales majeures participent à l’ouvrage en même temps que des lieux inattendus ou méconnus. Des œuvres rares de grands maîtres – Gustave Le Gray, Man Ray – côtoient des artistes contemporains confirmés – Susan Meiselas, Bernard Plossu ou Wolfgang Tillmans. Des pièces historiques d’exception sont présentées aux côtés de curiosités et de découvertes remarquables : images du photographe guadeloupéen Adolphe Catan, photographies de mode en couleurs des années 1930, albums de détenus, archives d’agences majeures qui ont forgé l’imaginaire du 20e siècle…

Par cette sélection d’œuvres replacées dans leur contexte de création et d’acquisition, +Photographie revisite l’histoire du médium, de ses origines à ses utilisations les plus contemporaines, et entend devenir une collection de référence sur la diversité de la photographie aujourd’hui.

+PHOTOGRAPHIE #2 – Les acquisitions des  collections publiques
La nouvelle édition du catalogue annuel des photographies et des fonds photographiques entrés dans les collections publiques françaises.
21 x 28,5 cm, 256 pages couverture souple à rabats avec découpe 280 photographies en noir et blanc et en couleurs, 30 € 
Parution 21 Mai 2021

Préface de la Ministre de la Culture

En faisant le pari de publier chaque année un ouvrage baptisé + Photographie, retraçant une année d’acquisitions photographiques par les institutions publiques sur l’ensemble du territoire français, le ministère de la Culture s’est lancé dans un projet ambitieux. Ce panorama de la photographie rassemble un spectre très large, une diversité incroyable d’images où chaque série, chaque photographie, ont été minutieusement choisies par les institutions qui les ont acquises. Ce livre révèle des choix forts, il montre la belle dynamique de notre politique d’acquisitions où toutes les époques, les angles, les sujets sont présents, les épreuves historiques comme les images très contemporaines. Soixante-cinq institutions participent cette année, près de la moitié d’entre elles pour la première fois.

« Photographier, c’est mettre sur la même ligne de mire la tête, l’œil et le cœur ». Cette citation d’Henri Cartier-Bresson nous donne à voir combien l’âme des photographes est majeure derrière chaque image. Au fil des pages, nous découvrons qu’ils sont les témoins rares du passé et du présent. Ces artistes posent leur regard indispensable sur les sociétés qui les entourent. Ils sont les symboles d’une pratique sans cesse renouvelée, qui a accompagné les évolutions technologiques et dont la force est d’avoir su parler le langage de chaque époque et d’en adopter les codes. Tous ces témoignages visuels rassemblés dans cet ouvrage sont la force de notre patrimoine photographique aujourd’hui.

Cette publication exceptionnelle propose comme un « instantané » des acquisitions photographiques en France en 2019. Elle n’a pas de vocation exhaustive, mettant côte à côte des acteurs aux compétences nationales, régionales, départementales et municipales, qu’ils soient archives, bibliothèques, musées ou Fracs pour n’en citer que quelques-uns. Une place de choix est offerte à chaque institution sélectionnée et sa propre voix est là pour nous la raconter.

Il est primordial pour le ministère de la Culture de donner la parole aux conservateurs, archivistes, chargés de collection, qui, au quotidien, construisent ensemble la politique d’acquisition photographique publique à l’échelle nationale. Une politique dynamique et réussie ne l’est que grâce à l’énergie et la passion de ceux qui la font vivre.

ROSELYNE  BACHELOT-NARQUIN
Ministre de la Culture