Le Citron Jaune, Centre National des Arts de la Rue (CNAR) implanté à Port St Louis du Rhône a fêté ses 20 ans à l’occasion de la 4ème édition « Carrément à l’ouest » : manifestation qui se déploie dans les quartiers de la ville, au plus proche des habitants et qui témoigne de la richesse et de la diversité des arts dans l’espace public.

C’est à l’initiative de la compagnie Ilotopie et de ses deux directeurs, Françoise Léger et Bruno Schnebelin que cet espace a été construit en 1992.

Grâce à leur qualité visionnaire, ils ont inventé, avec la construction du Citron Jaune, de nouveaux espaces de fabrication spécifiques, en adéquation avec les besoins des créateurs de l’espace public.

L’Etat, Direction régionale des affaires culturelles a très vite relayé ce projet, la compagnie étant considérée comme majeure en région au niveau national et international.

On peut saluer le choix atypique, voir courageux, de s’implanter à Port St Louis, loin de la métropole, permettant un travail de proximité en résonance avec le territoire et le paysage.

La grande réussite du Citron Jaune et d’Ilotopie réside dans cette volonté de parler de ce qui fait l’étrangeté des paysages entre nature et culture au plus près des populations en leur proposant une lecture poétique et subversive.

L’équipe du Citron Jaune a toujours su accompagner les nouveaux créateurs faisant de ce site un laboratoire propice aux nouvelles aventures et ceci dans une convivialité devenue légendaire.

Dès les années 90, l’Etat a engagé une politique volontariste pour les arts de la rue :
- en 1994, un premier plan pour les Arts de la rue qui a permis la reconnaissance de nombreuses compagnies de référence aujourd’hui (Royal de luxe, Opposito, Générick Vapeur pour n’en citer que quelques unes….)
- en 2005, c’est la manifestation « Le Temps des arts de la rue » qui consolidera le paysage avec la mise en œuvre du label « Centre national des arts de la rue », assurant ainsi la reconnaissance à 10 lieux en France, soit 13 ans après l’ouverture du Citron Jaune.
- en 2012, lors de la 27e édition du festival international des arts de la rue d’Aurillac, la ministre de la Culture et de la Communication a rappelé à quel point le développement des arts de la rue illustre le rôle moteur que peut jouer la création en France.

La région Provence Alpes Côte d’Azur est remarquable par la présence des artistes dans ce domaine avec désormais « La Cité des arts de la Rue à Marseille », et notamment le Centre National de Création « Lieux Publics », la formation Avancée Itinérante des Arts de la Rue (FAIAR), l’association d’aide à la connaissance du répertoire « Karwan », ainsi que de nombreuses compagnies subventionnées en région par l’ensemble des financeurs publics.

Le Citron Jaune, en tant que CNAR, bénéficie de financements croisés de l’ensemble des collectivités : Etat, Région, Département et d’une convention pluriannuelle de trois ans entre l’Etat et le Syndicat d’agglomération nouvelle Ouest Provence.

Le citron jaune

© Le citron jaune