Franck Riester, ministre de la Culture s'est rendu jeudi 5 septembre dans les Pyrénées-Orientales à l'occasion de la 31ème édition du festival Visa pour l'Image, festival international du photojournalisme.

Accueilli par Philippe Chopin, préfet des Pyrénées-Orientales, Renaud Donnedieu de Vabres, président de Visa pour l'Image, Jean-François Leroy, directeur du festival, en présence de Bruno Mikol, directeur régional des affaires culturelles Occitanie par intérim, des collectivités territoriales et de nombreuses personnalités, Franck Riester, ministre de la Culture a pu rencontrer les photographes exposants avant de se rendre à l'église des Dominicains pour une première grande exposition "La face cachée du tourisme de la faune" réalisée par Kristen Luce avec qui il a pu échanger, longuement, et en anglais.

Puis et il a prolongé sa visite au couvent des Minimes en présence des artistes et apprécié les expositions suivantes "Sahel en danger : une bombe à retardement " réalisée par Pascal Maitre pour le National Geographic, "La lente agonie du lac Victoria" réalisée par Frédéric Noy, "50 ans sur le front" de Patrick Chauvel ou encore "Journal d'un photographe" d'Alain Keler. 

Il rappelé son engagement lors de son interview à la presse  : Je crois en ce festival, il faut continuer à l'accompagner car Visa pour l'image est important. Nous avons besoin des professionnels, au service de la connaissance, de la liberté, pour une meilleure compréhension du monde".

Puis il s'est rendu au Palais des Congrès pour une séquence avec les responsables de Canon et les professionnels de la presse pour enfin assister le soir aux projections au Campo Santo et à la remise des Prix Visa d'Or.

Le festival se poursuit jusqu’au 15 septembre 2019.

(cliquer sur les photos pour les agrandir)