Une grande réactivité des services de l’Etat (DRAC – UDAP) et de la ville du Mans ont permis de nettoyer rapidement les dégradations commises sur la cathédrale Saint Julien du Mans dans la nuit du 15 au 16 juin 2016.

Une mobilisation de tous les partenaires

Les tags sur la cathédrale Saint Julien ont été totalement effacés grâce à la mobilisation rapide des services de la ville du Mans, de l'UDAP 72 (Unité Départementale de l’Architecture et du Patrimoine (État - DRAC) et d’une restauratrice.

Une intervention d’urgence

Ce type de nettoyage est toujours délicat à partir du moment où il se déroule sur un monument historique. C’est pourquoi, il a été nécessaire de faire appel à la compétence de Pascale Mauny, restauratrice originaire du Morbihan spécialiste ce ce type d’intervention. Elle a notamment formé les agents de la ville de manière à préserver les murs de ce monument majeur de la région. 

Il faut souligner la qualité de son travail et ses compétences pédagogiques.

Une plainte a été déposée par l’État.