La Nuit européenne des musées 2014 est organisée le samedi 17 mai 2014 par le Ministère de la Culture et de la Communication et offre aux visiteurs une palette de découvertes et d’animations, au gré des collections permanentes des musées, des expositions temporaires et de la programmation spécialement mise en place.

Pour fêter les dix ans de cette opération européenne devenue l’un des temps forts de l’année culturelle, trente et une structures de Picardie participent à cette rencontre avec les œuvres d’art à l’occasion de déambulations, comme le Palais impérial de Compiègne ou bien encore lors de concerts (tel l’Orchestre de Picardie qui se produira dans le théâtre du familistère de Guise), au gré de dégustations (au musée départemental de l’Oise à Beauvais qui propose un atelier « art et saveurs »), de rencontres batelières à la cité des bateliers de Longueil-Annel (Oise), d’un jeu de piste dans les collections (organisé par le musée Jeanne d’Aboville à La Fère, Aisne). Avec « l’art de dire, l’art de faire et l’art de voir », c’est à une nuit participative que le musée Antoine Lécuyer de Saint-Quentin invite petits et grands.

La commémoration de la Première Guerre Mondiale est en outre mise à l’honneur avec « la colombe poignardée », une exposition du musée Jean de La Fontaine de Château-Thierry en hommage aux écrivains de la Grande Guerre, également avec le spectacle « Foutez nous la paix ! » de la caverne du dragon à Oulches-la-Vallée Foulon. Le musée Somme 1916 d’Albert (Somme) proposera quant à lui une visite à la lampe torche et une descente à dix mètres sous terre, afin de mêler émotions, sons et atmosphère de la Première Guerre Mondiale.

Pour la deuxième année le dispositif de partenariat entre le Ministère de la Culture et de la Communication et le Ministère de l’Education Nationale, « la classe, l’œuvre », est reconduit. Le musée de Picardie (Amiens) laisse ainsi les jeunes animer la nuit du musée : collégiens, lycéens et étudiants en histoire de l’art guideront les visiteurs et présenteront les travaux et projets pédagogiques réalisés ; identifiés grâce à leur tee-shirt de médiateurs d’un soir, les étudiants de l’université de Picardie Jules Verne commenteront une sélection d’oeuvres dans tous les espaces du musée. Le musée d’art et d’archéologie de Senlis, a choisi pour sa part de présenter les travaux d’élèves de collège et de lycée pour captiver les visiteurs « entre fiction et réalité ».

Pour consulter l’intégralité des programmations picardes sur le site internet national de l’événement :

Pour consulter les programmations des autres régions