Samedi 18 mai 2013 les visiteurs picards et d'autres départements sont partis à la découverte des collections des musées, des expositions temporaires et des animations mises en place spécialement pour l'opération nocturne.

Découvrez en textes et en images (grâce à la galerie images en regard) comment s'est déroulée la soirée et quels en ont été les temps forts en Picardie. Ces éléments sont fournis au fur et à mesure par les musées de Picardie. Merci aux équipes des musées pour avoir partagé leurs émotions et leur travail.

.

Dans l'Aisne 

Le musée Jean de La Fontaine à Château-Thierry a accueilli 494 visiteurs dont 148 jeunes, parmi lesquels les jeunes élèves de l’école de danse Le studio Valoise de Château-Thierry. Elles ont dansé toute la nuit côté cour et côté jardin, plutôt cigales que fourmis, sur des variations des fables de La Fontaine. La pluie n’a pas réussi à tiédir l’enthousiasme des danseuses chaleureusement encouragées et félicitées par un public conquis. Le spectacle a été crée par Emmanuelle Valoise pour la nuit des musées 2013. Les trois représentations dansées de 20h à minuit, ont été ponctuées par le vernissage des bronzes de Jivko, sculpteur d’origine bulgare dont les œuvres lyriques, sensibles et imposantes peuvent être admirées au musée et dans la cour de la médiathèque voisine. En fin de soirée les Bionautes costumés de l’atelier théâtre des collège et lycée Saint–Joseph ont proposé côté cour une saynète fabuleuse.

Le musée Antoine Lécuyer de Saint-Quentin a accueilli 460 visiteurs partis à la découverte des collections permanentes et de l'exposition temporaire. Les visiteurs ont également été captivés par deux animations mises en place par les élèves du lycée Henri Martin de Saint-Quentin, révélant leurs créations artistiques. La première animation concernait les élèves de l'option Arts Plastiques qui exécutaient des portraits de visiteurs (épreuve comptant pour leur option au baccalauréat). La seconde animation consistait en trois créations radiophoniques, issues de captations sonores réalisées dans la ville (en particulier au musée, notamment la captation de son clavecin, à l'église collégiale, avec le grand orgue et à l'hôtel de ville, avec son carillon). Installés sur des coussins de repos dans la rotonde, casques mis à disposition, les visiteurs se sont laissés emportés dans la lumière bleutée au milieu des oeuvres du musée.

.

Dans l'Oise 

Le musée Gallé-Juillet de Creil a reçu 669 visiteurs.

La Cité des bateliers de Longueil-Annel a accueilli quant à elle 60 visiteurs et le Cabaret Freycinet a affiché complet. Malheureusement la pluie s'est invitée et les visiteurs se sont pas venus aussi nombreux qu'en 2012 en fin de soirée.