jeudi 10 juillet 1969 - La censure cinématographique transférée aux Affaires culturelles

١٠‏/٧‏/١٩٦٩ م
La censure cinématographique transférée aux Affaires culturelles
La censure cinématographique transférée aux Affaires culturelles 10_07_1969

Dans le domaine du cinéma, en 1959 seules les attributions relevant du ministre chargé de l’Industrie avaient été transférées au nouveau ministre. André Malraux se refusant à exercer un rôle de censeur, le ministre chargé de l’Information avait conservé ces attributions, comme le montre l’affaire de La Religieuse. La fin de ce ministère sous sa forme traditionnelle dans le gouvernement Chaban-Delmas entraîne le transfert de cette compétence aux Affaires culturelles, par le décret n°69-720 du 10 juillet 1969.