Les musées de France sont tenus d’étudier la provenance des œuvres de leurs collections, afin de s’assurer qu’il ne s’agit pas d’œuvres spoliées entre 1933 et 1945. Pour les œuvres « Musées nationaux récupération » (MNR), déposées dans plus de 170 Musées de France, les musées doivent en outre les exposer et les mettre en valeur de façon spécifique.

Médiation, valorisation et recherche de provenance sur les MNR

La Mission de recherche et de restitution des biens culturels spoliés entre 1933 et 1945 met à disposition des musées différents outils (texte de présentation des œuvres MNR, modèles de cartels, indications pour la transmission des photographies afin d’alimenter la base Rose-Valland (MNR-Jeu de Paume), etc.).

Le travail de recherche sur les collections

Les musées doivent aussi s’intéresser aux historiques des œuvres de leurs collections et être très vigilants lors des acquisitions. Des formations et des ressources (bibliographie, base de données) sont mises à leur disposition pour identifier dans leurs collections d’éventuelles œuvres spoliées et ne pas acquérir des œuvres à l’origine douteuse.