Dans une interview accordée spécialement à l'occasion de la publication de la nouvelle version du site thématique Musées de culture.gouv.fr, Anne-Solène Rolland, cheffe du service des musées de France, revient sur la politique des musées de France et le rôle du Service des musées de France.

Quel est le rôle du service des musées de France ?

Anne-Solène Rolland : Le service des musées de France (SMF) pilote, au sein de la direction générale des patrimoines, la politique des musées du Ministère de la Culture.

A ce titre, il exerce la tutelle des musées nationaux relevant du Ministère de la Culture ainsi que de plusieurs établissements d’enseignement et de recherche dans le champ patrimonial (Ecole du Louvre, Institut national d’histoire de l’art, Centre de recherche et de restauration des musées de France).

Il est également en charge, en appui des conseillers musées des Directions régionales des affaires culturelles (DRAC), du contrôle scientifique et technique sur les musées de France. Dans ce cadre, il apporte son conseil aux musées de France dans leurs projets de rénovation, ainsi que de refonte muséographique ou scientifique.

Il est, enfin, le garant de l’application du code du patrimoine en termes d’enrichissement, de conservation, de valorisation des collections publiques confiées aux musées de France, et ce quel qu’en soit le propriétaire.

Comment est organisé le service des musées de France ?

Anne-Solène Rolland : Le Service est composé de deux sous-directions.

La sous-direction de la politique des musées anime le réseau des musées et porte les grandes orientations de la gestion des musées. Elle assure directement (ou en lien avec un autre service du ministère) la tutelle des musées nationaux et des établissements de recherche dans le champ des musées, soit une quarantaine d’établissements publics ou services à compétence nationale. Elle travaille en lien étroit avec les DRAC pour accompagner les quelque 1 200 musées de France dans leurs projets : conseil architectural et muséographique aux chantiers des musées, accompagnement des projets scientifiques et culturels, mise en réseaux des musées dans des champs dédiés, etc. Elle répartit les moyens financiers dont disposent les DRAC à cet effet.

La sous-direction des collections veille à l’application du code du patrimoine en matière de gestion des collections de musées. Elle accompagne les projets d’acquisitions d’œuvres pour les musées nationaux et les musées de France, pilote certaines procédures transversales en la matière au bénéfice de toutes les institutions patrimoniales, veille à l’inventaire et au récolement, réglementaire, des collections des musées de France et promeut la numérisation et la diffusion numérique des collections. Elle est également en charge de l’accompagnement et de la valorisation des projets de recherche dans les musées et de l’animation des réseaux en matière de conservation préventive et de restauration, en lien étroit avec le C2RMF. Enfin, elle participe activement aux politiques du Ministère de la Culture en termes de contrôle de l’exportation et de lutte contre le trafic illicite des biens culturels.

Chacune des deux sous-directions assure l’organisation et le suivi de plusieurs des instances qui structurent la politique des musées, telles que le Haut conseil des musées de France ou le Conseil artistique des musées nationaux.

Comment fonctionne le service des musées de France ?

Anne-Solène Rolland : Le SMF est au service des musées et de leurs équipes, de leur fonctionnement et de leur développement. Nous sommes dans une démarche d’animation de réseau, de valorisation des missions et des projets et de conseil aux personnels et aux tutelles des musées. Avec les bibliothèques, les musées sont parmi les tout premiers équipements culturels de proximité ; notre mission est de mettre en valeur ce rôle et d’aider au mieux les musées à le remplir.
En lien avec les autres services de la direction générale des patrimoines et des autres directions du Ministère de la Culture, notamment ceux responsables des politiques de transmission, le SMF porte une politique des musées ouverts à tous et au service d’une large diffusion des collections publiques. Nous sommes en lien quotidien avec les musées, avec le souhait de leur être utile, que ce soit pour finaliser un projet d’acquisition complexe, pour définir un programme architectural de rénovation ou préparer les conseils d’administration de nos opérateurs. La mise en lien des musées, pour favoriser l’émergence de projets communs ou simplement le partage de bonnes pratiques, est également l’une de nos priorités, avec l’appui des associations professionnelles que nous soutenons.

Pour ce faire, les équipes du SMF combinent des profils différents dont l’expertise se complète : des profils administratifs (indispensables pour mettre en œuvre toute politique publique), des profils scientifiques (conservateurs qui couvrent toutes les spécialités de l’histoire de l’art) mais aussi des architectes (dont les conseils sont très demandés).

Vous le voyez, nos missions sont nombreuses, variées, importantes, mais aussi extrêmement motivantes car, avec un réseau de plus de mille établissements répartis sur l’ensemble du territoire national, et dans des collectivités de toutes tailles, les musées de France jouent un rôle essentiel pour la diffusion de la culture auprès du plus grand nombre.