Fiche du répertoire de l'Inventaire national du patrimoine culturel immatériel sur les contes populaires.

Périmètre concerné
  • Récitation des contes populaires.
Éléments de recensement existants

La classification de Aarne et Thompson (1964) sert de référence internationale. Elle est reprise et adaptée au domaine français par Paul Delarue et Marie-Louise Tenèze dans Le Conte populaire français (1998) : le « catalogue français », qui propose pour chaque conte une version-type et donne le schéma détaillé des éléments présents pour ce conte et dans cette aire culturelle, recense et analyse un grand nombre de versions recueillies dans l’hexagone et les pays francophones, tout en donnant de très précieuses indications sur les attestations littéraires anciennes des thèmes ainsi que d’autres éléments d'étude et de compréhension, contrairement aux autres catalogues nationaux ou régionaux qui sont des listes plus ou moins succinctes.

Malgré les quatre ouvrages parus et un cinquième sur le point de paraître, il est inachevé. En accord avec Marie-Louise Tenèze, le Centre d’ethnologie française du CNRS dont elle était membre et le Musée national des Arts et Traditions populaires en acceptèrent la décentralisation au Centre d’anthropologie (EHESS-CNRS) de l'université de Toulouse.

Politique de « sauvegarde »

Séances organisées dans des maisons du Conte, des bibliothèques ou médiathèques, des établissements scolaires, ou dans des festivals spécifiques.

Acteurs (opérateurs, institutions) du domaine

Maisons du Conte : Maison du conte de Chevilly-Larue (Val-de-Marne), Maison du conte de Bretagne, etc.

Annuaire disponible sur mondoral. Possibilité d’interrogation par type de structure (associative, bibliothèque, compagnie).