En 2019, le poids économique direct de la culture, c’est-à-dire la valeur ajoutée de l’ensemble des branches culturelles, est de 49,2 milliards d’euros. La part de la culture dans l’ensemble de l’économie s’établit ainsi à 2,3 %, soit un poids stable depuis 2013.

Le recul des branches du livre, et plus particulièrement de la presse, continue de peser sur la croissance. À l’inverse, l’audiovisuel, première branche culturelle en termes de poids économique (28 % de la valeur ajoutée de l’ensemble des branches culturelles), les arts visuels et le patrimoine, soutiennent la croissance de la valeur ajoutée de la culture. En 2019, le poids de la branche du spectacle vivant (15 % de l’ensemble des branches culturelles) dépasse pour la première fois celui de la presse et du livre.

En 2018, 692 900 personnes travaillent dans les secteurs culturels (2,6 % de la population active), principalement dans le livre et la presse (19 %), les arts visuels (15 %) et l’audiovisuel (15 %). Un tiers des actifs des secteurs culturels sont indépendants, contre seulement 12 % dans la population active de l'ensemble des secteurs.

Laure Turner

Collection Culture chiffres,  16 p., février 2021