Laure TURNER
mai 2020
20 p.

En 2018, le poids économique direct de la culture, c’est-à-dire la valeur ajoutée de l’ensemble des branches culturelles, est de 47 milliards d’euros. La part de la culture dans l’ensemble de l’économie s’établit ainsi à près de 2,3 %, soit un poids stable pour la sixième année consécutive.

Le recul des branches du livre, et plus particulièrement de la presse, continue de peser sur la croissance. À l’inverse, l’audiovisuel, première branche culturelle en termes de poids économique (28 % de la valeur ajoutée de l’ensemble des branches culturelles), les arts visuels et, cette année, le patrimoine, soutiennent la croissance de la valeur ajoutée de la culture.

En 2017, 670 000 personnes travaillent dans les secteurs culturels (2,5 % de la population active), principalement dans le livre et la presse (19 %), les arts visuels (16 %) et l’audiovisuel (15 %). Un tiers des actifs travaillant dans les secteurs culturels sont indépendants, contre seulement 12 % dans la population active.

 

Télécharger la publication :