Censurer suppose une certaine idée de la liberté, de l’individu, de l’expression publique. Censurer suppose également des manières précises d’envisager des effets de la parole, du son ou de l’image. À rebours des débats sur les limites de la liberté d’expression, ce numéro explore les formes et les normes, souvent subtiles et parfois contre-intuitives, du silence contraint.

De la censure d’État à la nécessité de taire le secret initiatique, entre les silences que l’on s’impose et ceux imposés aux autres, chaque censure produit des sujets, des relations et des résistances : que fait-on quand on fait taire ?

En savoir plus: https://journals.openedition.org/terrain/