Les Têtes renversantes proposent une quarantaine d’actions de médiation entre mai et fin septembre 2021. Il s’agit de très courtes conférences d’histoire de l'art aux sujets pointus mais accessibles et de balades urbaines. Souvent associées à un temps d’échange, parfois accompagnées d’une collation, ces propositions peuvent se décliner dans différents lieux et contextes..

Ceci n’est pas un été ordinaire » est un projet visant à permettre l’accès à la culture au plus grand nombre et sur un large territoire dans un contexte sanitaire complexe.

À l'aide de reproductions encadrées et de chevalets, le public, parfois à vélo, peut suivre ces interventions aussi nient en ville, dans un parc, dans une structure culturelle ou un campus, etc.

Le projet “Ceci n'est pas un été ordinaire” permet ainsi d’organiser des actions de médiation à l’attention d’une large typologie de publics grâce à différents partenariats mis en place à l’échelle de la région, du département, de la métropole et de la ville de Nantes. Les touristes de passage à Nantes comme les nantais profiteront des activités durant l’été 2021. Les personnes plus fragiles feront l’objet d’une attention particulière par des prestations réalisées dans les structures médico sociales. Enfin, les étudiants profiteront d’un accueil culturel sur les campus universitaires pendant la rentrée 2021. Par ces biais, le collectif d’historiennes de l’art est dans une logique de transmission des arts visuels à une grande diversité de publics.

Englobant l’art ancien et l’art contemporain, les thématiques des conférences sont toujours choisies avec soin, en fonction des lieux d’accueil et des publics rencontrés. Il s’agit d’offrir ainsi une approche renouvelée et très accessible des arts visuels, en privilégiant l’histoire de l’art et en mettant l’échange et le partage avec le public au cœur du dispositif.