À l'occasion de Cinélatino, festival des cinémas d'Amérique latine, la Drac a accueilli, les 15 et 16 mars à Toulouse, les rencontres des instituts de cinéma latino-américains et européens.

Pour cette première rencontre de l'Efad (European Film Agency Directors) et de la Caci (Conferencia de Autoridades Cinématograficas de Iberomérica), une vingtaine de directeurs d'instituts nationaux de cinéma venus d'Amérique latine (Brésil, Chili, Colombie, Costa-Rica, Cuba, Équateur, Pérou, République Dominicaine, Uruguay, Venezuela) et d'Europe (Allemagne, Belgique, Croatie, Espagne, France, Islande, Italie, Portugal) se sont retrouvés à Toulouse pour échanger sur les opportunités offertes par le numérique afin de conforter la diversité culturelle.

Durant ces deux jours, lors d'échanges nourris et fructueux, de nombreux sujets ont été abordés comme la préservation de la diversité culturelle, les coproductions entre les deux continents, la distribution (en salle, à la télévision ou en ligne) ou encore l'éducation à l'image.

Une position commune a été approuvée sur certains points comme la territorialité du droit d'auteur, la demande de relance du programme Média Mundus, l'attachement à la convention Unesco sur la diversité culturelle, l'encouragement à la coproduction et à la diffusion ainsi que la poursuite d'une réflexion sur l'éducation à l'image.

Il a aussi été décidé que ces rencontres seraient renouvelées au moins une fois par an, voire deux, lors des grands rendez-vous internationaux des deux cotés de l'océan.