L’abbaye de Maubuisson invite le public à découvrir en visite virtuelle "GEOSCOPIA", une exposition monographique proposée par Charlotte Charbonnel. Prolongation jusqu'au 16 mai.

En raison de la crise sanitaire l'abbaye de Maubuisson est fermé au public. Le parc est ouvert tous les jours de 8h à 18h30.

 

Visite virtuelle de l'exposition GEOSCOPIA

GEOSCOPIA

faire écouter les "chants de la terre"

Cette artiste invite à un voyage atypique, vertigineux et déroutant : faire écouter les "chants de la terre" en puisant dans les sous-sols du centre d’art contemporain de l’ancienne abbaye royale cistercienne du Val d’Oise.

Un savant appareillage indispensable a été mis au point. Le dispositif qui capte cette puissance tellurienne en multiplie la résonance et permet également leur circulation dans l’espace d’exposition. D’autres dispositifs placés à l’extérieur de l’abbaye prélèvent également les énergies contenues dans l’atmosphère qui s’unissent à ces vibrations souterraines.

Charlotte Charbonnel est passionnée par l’énergie contenue dans la matière. Voilà pourquoi, elle sonde notre environnement pour en faire surgir, principalement, les forces naturelles et en faire ressentir les flux. À l’écoute du monde, cette artiste a exploré et transmis la vibration acoustique des lieux où elle a été invitée à exposer.

Film documentaire de l'exposition Geoscopia

Ce documentaire, réalisé par Catherine Brossais, met en lumière les recherches et les rencontres faites par Charlotte Charbonnel avec différents spécialistes (archéologue, acousticien, géobiologue, facteur d'instrument...) pour la préparation de son exposition à l'abbaye. L'artiste exprime ici son dessein pour Maubuisson.

Pour mon exposition Geoscopia à l’Abbaye de Maubuisson, j’ai mené une sorte d’enquête pour me familiariser avec l’histoire du lieu et essayer de comprendre les énergies que j’y ressentais. Le titre Geoscopia est issu de la "géoscopie" : l’étude de la couleur de la terre au lever du soleil. J'ai voulu proposer aux visiteurs cette idée d'observer les énergies et les flux qui nous entoure à l'Abbaye de Maubuisson.

Documentaire de l'exposition Geoscopia

des bols en terre cuite, quartz et laiton ouvrent le chant de la terre de l’abbaye

Les installations imaginées par Charlotte Charbonnel sont souvent les instruments d’une description poétique du monde. Elles se situent au carrefour d’une recherche scientifique et d’une contemplation par immersion.Liées à une fonction de captation et de répartition de flux invisibles, les œuvres de l’artiste se caractérisent par leurs formes épurées.

Elles évoquent tour à tour des outils d’enregistrement scientifique ou l’anatomie sophistiquée d’instruments de musique. Réalisées à l’appui de recherches préalables, elles sont souvent produites avec la collaboration de scientifiques ou de spécialistes.

Au-delà de leurs qualités esthétiques, les matériaux qui les composent – verre, cuivre, terre cuite, quartz et métal – sont d’abord choisis pour leurs qualités physiques de conduction et de résonance. Disposés autour du large pilier central de la salle du parloir, des bols en terre cuite, quartz et laiton ouvrent le chant de la terre de l’abbaye. Ils vibrent et s’entrechoquent, comme joués par les ondes puisées des sous-sols et les énergies prélevées de l’atmosphère.

Propagées dans le couloir emprunté par les moniales pour un "passage aux champs", ces ondes activent ensuite un pendule imposant. Son mécanisme entraîne lui-même une rangée d’épingles en un mouvement de flux et de reflux. Le nombre stupéfiant d’épingles consigné dans un livre de comptes de l’abbaye datant du 18e siècle a inspiré cette machine à l’artiste.

un rythme propre à l’écosystème en vase clos de l’abbaye

Sa pulsation mécanique peut évoquer la stricte répartition des tâches des moniales, la structure de leur emploi du temps alternant activités domestiques et spirituelles, d’après un rythme propre à l’écosystème en vase clos de l’abbaye. Dans la grande salle des religieuses, ces mêmes ondes à nouveau recueillies sont réparties et canalisées dans un instrument formé de trois longues cannes, suspendu au plafond.

Produisant des souffles le traversant, elles font osciller l’instrument. Ces cannes mobiles, tournées vers le sol, rendent visible cette respiration en dessinant des tracés aléatoires et éphémères dans le sable qui le recouvre. Le courant électrique accumulé tout au long de ce déplacement de flux magnétiques, comme poussé jusqu’à l’antichambre jouxtant les latrines, produit un phénomène ténu de lumière, proche de l’éclair ou de l’aurore boréale.

Pour la dernière station d’une transformation en chaîne menée depuis l’entrée de l’abbaye, Charlotte Charbonnel abandonne le visiteur à l’obscurité des latrines en une plongée ultime, et comme originelle, dans le chant tellurique des lieux. Elle nous fait ainsi progressivement remonter à la source sonore brute qu’elle n’aura cessé de conduire, de moduler et de nous faire traverser, à l’appui des qualités architecturales de l’abbaye devenue caisse de résonance d’un "chant de la terre" qui la supporte.

Née en 1980, diplômée de l’École supérieure des Beaux-Arts de Tours (2004) et de l’École nationale supérieure des Arts décoratifs (2008), Charlotte Charbonnel vit et travaille dans le quartier parisien des Buttes-Chaumont. Nommée "Woman to Watch" 2018 par le National Museum of Women in the Arts de Washington, elle a exposé dans de nombreuses institutions dont Le Centre d’art contemporain la Maréchalerie de Versailles, la Verrière Hermès de Bruxelles, le musée Réattu en Arles, le Domaine de Chamarande en Essonne, la Gaîté Lyrique et le Palais de Tokyo à Paris. Elle est représentée par la galerie Backslash.

L’Abbaye de Maubuisson est soutenue par : Le ministère de la Culture - DRAC Île-de-France

L’Abbaye de Maubuisson - site d’art contemporain du Conseil départemental du Val d’Oise avenue Richard de Tour 95310 Saint-Ouen l’Aumône tél. 01 34 33 85 00

L'exposition "Geoscopia" et le Chapitre (librairie, boutique et café) sont ouverts en semaine de 13h à 18h et les week-ends et jours fériés de 14h à 18h. Fermeture le mardi. Port du masque obligatoire.

Le parc est ouvert tous les jours de 7h à 21h. Veuillez respecter la distanciation sociale et les gestes barrières.