À deux pas de Paris, au cœur d’un jardin arboré, le musée des Avelines, situé dans une ancienne villa des années 30 construite à la demande d'Alfred Daniel Brunet, pharmacien de profession et grand collectionneur. Ce lieu s’inscrit dans un cadre exceptionnel pour transmettre l’art et l’histoire et faire découvrir la richesse de ses collections. Le Musée bénéficie de l'appellation "Musée de France".

L’élément architectural le plus frappant du musée des Avelines, l’atrium, avec sa rotonde à 15 mètres du sol, a été réhabilité dans une volonté de retrouver les décors d’origine. Les collections permanentes, composées de peintures, sculptures, porcelaines, dessins, objets d’art, gravures, photographies et cartes postales, sont présentées autour de plusieurs axes : l’histoire de la ville de Saint-Cloud et de son château depuis le XVIIe siècle, la mise en valeur de sa collection de porcelaine tendre et ses décors tout en finesse, la présentation des artistes clodoaldiens, la donation Oulmont composée de meubles et portraits du XVIIIe siècle, associés à une collection remarquable de tableaux d’Eugène Carrière.

Le public découvre également au détour des salles, le château de Monsieur, frère du Roi, qui fut également demeure de Marie-Antoinette, de Napoléon 1er ou de Napoléon III ; des personnalités importantes qui ont choisi Saint-Cloud comme lieu de villégiature, artistes, peintres, sculpteurs ou musiciens tels Édouard Dantan, Gaston La Touche, Charles Gounod ; des pionniers dans leur domaine, comme Marie Bonaparte, Henri Chrétien, Alberto Santos Dumont. Le Musée bénéficie de l'appellation "Musée de France".

 

Aile et parterre de l’Orangerie, Pierre-Ambroise Richebourg (1810-1875), Tirage photographique sur papier albuminé, vers 1868, Saint-Cloud, musée des Avelines, inv. 2014.5 © Ville de Saint-Cloud - Musée des Avelines / Gilles Plagnol

Invitation à la promenade dans les allées du Domaine national de Saint-Cloud

Allée du Fer à cheval, montée de la Balustrade, lanterne de Démosthène, Pierre-Ambroise Richebourg (1810 – 1875), Tirage photographique sur papier albuminé, vers 1868, Saint-Cloud, musée des Avelines, inv. 2014.5 © Ville de Saint-Cloud – Musée des Avelines / Gilles Plagnol

Si l’exposition propose une histoire du goût sous le Second Empire, elle est aussi une invitation à la promenade dans les allées du parc de Saint-Cloud. Proche du musée des Avelines, le Domaine national de Saint-Cloud s’associe au projet avec la reproduction en grand format in situ d’une dizaine de vues extérieures de l’album Richebourg pour une meilleure appréhension de l’espace, qu’elle soit préalable ou complémentaire avec la visite de l’exposition. (Texte extrait du catalogue de l’exposition)

 

La galerie d’Apollon, Adolphe Block (éditeur), Photographie stéréoscopique, vers 1868 Saint-Cloud, musée des Avelines, inv. 2013.13.8 © Ville de Saint-Cloud — Musée des Avelines / Gilles Plagnol

 

"Le grand salon ou salon blanc de l’appartement de l’Orangerie", Pierre-Ambroise Richebourg (1810 – 1875) , Tirage photographique sur papier albuminé, vers 1868 Saint-Cloud, musée des Avelines, inv. 2014.5 © Ville de Saint-Cloud – Musée des Avelines / Gilles Plagnol

 

Cette villa a été aménagée en 1988 pour accueillir un musée d'histoire locale qui ouvre ses portes en 1988. 20 ans après, il bénéficie de deux tranches importantes de travaux : en 2008, le parcours des collections est totalement revu, selon une muséographie moderne et colorée puis en 2009, la rotonde est réhabilitée dans l'esprit de l'ancienne demeure Brunet. Elle retrouve son charme d'antan et accueille désormais le salon de thé et restaurant "La rotonde des Avelines" dans un cadre historique unique.

Au croisement des arts, le musée des Avelines vous propose des conférences, rencontres, lectures, mais aussi des performances, concerts, spectacles de danse, ateliers beaux-arts… Des visites guidées gratuites sont organisées tous les mercredis et week-ends à 15h. Le musée organise pendant les expositions des ateliers pour les enfants (payants) tous les mercredis, samedis, dimanches et durant les vacances scolaires.

 

Le salon de Vénus, Pierre-Ambroise Richebourg (1810 – 1875), Tirage photographique sur papier albuminé, vers 1868, Saint-Cloud, musée des Avelines, inv. 2014.5 © Ville de Saint-Cloud – Musée des Avelines / Gilles Plagnol

Informations pratiques

Musée des Avelines 60 rue Gounod 92210 Saint-Cloud Tél. : 01 46 02 67 18

du mercredi au samedi de 12h00 à 18h00 ;  le dimanche de 14h00 à 18h00 (l'entrée du musée est gratuite)