Placé sous l’autorité du Préfet de région et du directeur régional des affaires culturelles, le service régional de l'archéologie est dirigé par le conservateur régional de l’archéologie. Il est chargé de mettre en œuvre l'application de la réglementation en matière d’archéologie et plus particulièrement d’inventorier, d’étudier, de protéger et de conserver le patrimoine archéologique. Dans la région, son domaine d'action s'étend depuis les premières traces de la présence humaine, soit vers 8500 ans av. J.-C. jusqu'à la période sub-actuelle et se décline en plusieurs missions qui découlent de l’application du code du patrimoine ainsi que des missions scientifiques, techniques et administratives :

  • inventorier : le recensement est le travail préliminaire pour prévenir les menaces qui pèsent sur les sites et vestiges archéologiques, assurer la gestion de la recherche de terrain et l’étude du patrimoine archéologique. A cet effet, sont recensés les sites et les vestiges des deux départements. Ils alimentent la base de données PATRIARCHE support informatique de la "carte archéologique" de la Corse.
  • étudier : le service est légalement chargé de coordonner toute l'activité de la recherche dans la région. Dans le cadre réglementaire de la loi du 27 septembre 1941, validée en 1945, il instruit les autorisations de fouilles et délivre les autorisations ponctuelles de sauvetage ou sondage. Il mène des recherches et intervient sur le terrain autant que de besoin.
  • protéger : la protection des sites et vestiges est le souci constant du service qui intervient systématiquement dans le traitement des documents d'urbanisme et des demandes d'urbanisation du sol. Il instruit également les études d'impact des aménagements et des grands travaux. Il collabore avec le service en charge des Monuments Historiques pour la protection juridique des sites archéologiques.
  • promouvoir : le service assure la diffusion et la promotion de la recherche. Cette politique se décline en plusieurs actions ponctuelles ou permanentes (expositions, Journées nationales de l'archéologie, Journées européennes du patrimoine, publications, congrès, séminaires, etc.) et se caractérise par une volonté de collaboration avec tous les partenaires régionaux. Il contribue au soutien des publications archéologiques régionales. Il édite le Bilan scientifique régional qui fait état chaque année des résultats des opérations archéologiques.

Les acteurs et partenaires de la recherche archéologique en Corse appartiennent à des institutions différentes : le ministère de la Culture, l’Institut national de recherches archéologiques préventives, le ministère de l’Éducation nationale, de la Recherche et de la Technologie (CNRS, universités), les collectivités territoriales, les associations.

Personnel du SRA

Afin d’assurer ces missions, trois agents sont placés, sous l'autorité du Conservateur régional de l’archéologie :

Conservateur régional de l’archéologie : Laurent SEVEGNES

Ingénieur d'études : Laurent CASANOVA

Ingénieur de recherche : Céline LEANDRI

Assistante du conservateur : Marie-Jeanne GUIDICELLI

Secrétaire de documentation : Marie-Jeanne GUIDICELLI

Contacts

Service régional de l'archéologie
DRAC de Corse
Villa San Lazaro
1,chemin de la Pietrina
CS 10003
20704 Ajaccio Cedex 9
Tél. : 04 95 51 52 11 ; Fax : 04 95 21 20 69

Le service régional de l'Archéologie est ouvert au public tous les jours de 9h à 12h et de 14h à 17h. Il est possible de joindre les agents du service par téléphone durant les heures de service. Il est souhaitable de prendre rendez-vous pour un entretien.